Moteurs

Dakar : Philippe Boutron, blessé dans une explosion, pourra marcher à nouveau

Philippe Boutron, grièvement blessé dans l’explosion le 30 décembre de son véhicule à Jeddah en Arabie saoudite, avant le départ du Dakar-2022, pourra remarcher, a-t-il déclaré jeudi dans un entretien à France Bleu Orléans.

© AFP or licensors

27 janv. 2022 à 19:35Temps de lecture1 min
Par Belga

Philippe Boutron, grièvement blessé dans l’explosion le 30 décembre de son véhicule à Jeddah en Arabie saoudite, avant le départ du Dakar-2022, pourra remarcher, a-t-il déclaré jeudi dans un entretien à France Bleu Orléans.

"La situation s’améliore, j’ai été touché aux deux jambes. […] Je suis ré-opéré encore lundi prochain, je ne sais pas quand je pourrai remarcher exactement, mais mes jambes sont sauvées et c’est l’essentiel", a-t-il expliqué au téléphone depuis l’hôpital militaire Percy de Clamart (Hauts-de-Seine).

Le président du club de football de l’US Orléans (National), dont "le moral est bon", a indiqué avoir déjà subi plusieurs opérations. Il avait été placé en coma artificiel pour soulager ses douleurs à la suite de son rapatriement en France.

Le pilote, âgé de 61 ans, est revenu sur l’explosion : "Il y a eu un gros choc. On ne s’y attendait pas du tout. La bombe a été mise sous le plancher (de son véhicule d’assistance, ndlr) et j’ai pris le plancher sous les jambes".

Suite à cette explosion, le parquet national antiterroriste a ouvert une enquête préliminaire pour "tentative d’assassinats en relation avec une entreprise terroriste".

Les enquêteurs de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) ont interrogé "tout le monde", a indiqué M. Boutron, lui-même entendu deux fois.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous