Tipik - Pop Culture

Dakota Johnson à propos des films "50 nuances" : "J’avais signé pour faire une version très différente"

Celebrity Sightings In Los Angeles - June 18, 2022

© Getty Images

30 juin 2022 à 15:38Temps de lecture1 min
Par Anaïs Pletinckx

Dans une récente interview pour Vanity Fair, Dakota Johnson est revenue sur les coulisses des films qui ont lancé sa carrière. " Psychotique ", " effrayant ", " chaotique ", l’actrice ne mâche pas ses mots pour décrire les tournages.

De 2013 à 2018, Dakota Johnson a campé le rôle d’Anastasia Steele dans " Cinquante nuances de Grey ", " Cinquante nuances plus sombres " et enfin " Cinquante nuances plus claires " (Elle a d’ailleurs gardé de beaux objets des tournages). Dakota Johnson a joué pour cette romance passionnelle et sexuelle aux côtés de Christian Grey alias Jamie Dornan, un acteur qu’elle considère comme son frère et qui a pu lui apporter son soutien.

L’actrice est reconnaissante d’avoir pu jouer pour l’écrivaine E.L James : "Parce que c’est vrai que ce fut formidable pour nos carrières. Tellement incroyable. On a été vraiment chanceux. Mais c’était bizarre. Tellement bizarre…". Car oui, les tournages ont été compliqués confie-t-elle : "J’avais signé pour faire une version très différente du film que nous avons fini par faire. […] Si j’avais su à l’époque ce que ça allait être, je ne pense pas que je l’aurais fait. Mais personne ne l’aurait fait. Tout le monde aurait trouvé ce truc psychotique. Mais au bout du compte, je ne regrette pas."

L’auteure des romans à succès "avait beaucoup le contrôle créatif sur le projet, toute la journée, tous les jours, et elle exigeait simplement que certaines choses soient faites. […] Ce fut une bataille permanente" explique la compagne de Chris Martin qui trouvait les tournages effrayants.

"C’était délicat… Il fallait faire les prises que E.L. James voulait faire, puis les prises que nous, nous voulions faire ! La veille au soir, je réécrivais des scènes avec les anciens dialogues pour pouvoir ajouter une ligne ici et là. C’était le chaos tout le temps".

On apprend aussi dans l’interview que l’actrice mesure ses paroles car elle ne voudrait pas nuire à des carrières.

Articles recommandés pour vous