RTBFPasser au contenu
Rechercher

Viva +

Dalida, une icône, un mythe, une légende

07 juin 2022 à 12:45Temps de lecture2 min
Par Viva+

Le 7 juin 1981, l’une des figures les plus célèbres de la RTBF, à savoir Patrick Duhamel interroge pour la non moins mythique émission " Chansons à la carte ", la chanteuse et actrice italienne, naturalisée française, Dalida. Cette année-là, la chanteuse vient présenter son nouveau titre, un hommage à Jacques Brel décédé presque trois ans auparavant, écrit et composé par Michel Jouveaux et Jeff Barnel : " Il pleut sur Bruxelles ". Patrick Duhamel qui connaît les origines de Iolanda Gigliotti qui est née au Caire l’interroge sur ses relations avec le président égyptien, Anouar el-Sadate et lui pose des questions sur sa biographie écrite par Pascale Sevran. Il est vrai que celle qui a été Miss Egypte en 1954 a beaucoup de messages à transmettre, des messages de paix entre autres.

Envie de plus d’archives : auvio.be/sonuma

Egyptian-Born French Singer and Actress Dalida
Italian-born French Singer and Actress Dalida

Dalida est née Iolanda Gigliotti au Caire, le 17 janvier 1933. Elle est issue d’une famille italienne immigrée en Egypte qui compte trois enfants, deux fils Orlando et Bruno et la petite Iolanda. Son rêve d’enfant, même si la famille est composée de musicien, est de devenir secrétaire. Elle changera d’avis en grandissant en se présentant en cachette, à des concours de beauté. En 1954, elle est élue Miss Egypte. Grâce à sa plastique irréprochable, elle est repérée par des réalisateurs égyptiens mais c’est Paris qui l’appelle. Malgré la désapprobation de ses parents, elle s’envole pour la capitale française la veille de Noël, le 24 décembre 1954. Mais, à son grand désespoir, le 7ème art ne fait pas appel à ses services. Qu’importe ! Elle est à Paris et compte y rester. J’y suis, j’y reste. Elle prend des cours de chant et pour subvenir à ses besoins, se produit dans des cabarets sur les Champs Elysées. A la Villa d’Este, elle est présentée comme la nouvelle révélation de la chanson française. Ce qui attise la curiosité de Bruno Coquatrix , patron de l’Olympia qui organise une émission de variétés " Les Numéros un de demain ". Dalida y participe et attire l’intérêt de Lucien Morisse, directeur artistique d’Europe 1 et d’Eddy Barclay. Elle enregistre avec ce dernier son premier 45 tours " Madonna " mais c’est avec " Bambino " qu'Iolanda devenue Dalida va s’imposer et connaître une immense carrière jalonnée de succès.

Elle a vendu plus de 125 millions de disques dans le monde, Ses succès ont été couronnés par des dizaines de trophées. L’artiste qui voulait mourir sur scène a mis fin à ses jours le 3 mai 1987. Sur son site officiel, on peut lire : " Dalida était un mythe de son vivant elle est aujourd'hui une légende. ". Et ce ne sont pas que des paroles, des paroles...

Sur le même sujet

Prince and The Revolution : Live !

Classic 21 Live

Poltergeist, 40 ans d’horreur et surtout… de malédiction

Cinéma

Articles recommandés pour vous