RTBFPasser au contenu
Rechercher

Les Mythes de l'actu

Damoclès, cet orfèvre de la mythologie grecque qui pose une épée au-dessus de notre tête

L’épée de Damoclès, Tableau d’inspiration néoclassique de Richard Westall
23 déc. 2021 à 10:18Temps de lecture1 min
Par Céline Dekock d'après la chronique de Pascale Seys

Lorsque l’on pressent un danger, lorsque la peur nous noue les entrailles, lorsqu’on anticipe un avenir incertain, il est coutume de dire que l’on a une épée de Damoclès au-dessus de notre tête. Mais qui est ce Damoclès, et pourquoi son épée symbolise la terreur et l’angoisse qui peut saisir, à n’importe quel moment, les hommes. Pascale Seys, dans ses Mythes de l’actu, nous explique comment, en traversant le temps, les mots et les mythes nous rappellent à notre mémoire.

Avoir une épée de Damoclès au-dessus de sa tête. L’expression, qui désigne la menace d’un malheur qui pourrait surgir à tout moment, est aujourd’hui abondamment utilisée mais l’origine de cette expression, elle, ne connaît pas cette même fortune. L’épée de Damoclès tire son origine, comme beaucoup d’expressions, dans la mythologie grecque.

Au IVe siècle avant Jésus-Christ, régnait sur la colonie grecque de Syracuse le tyran Denys l’Ancien. Autocrate paranoïaque Denys exigeait de ses sujets une allégeance et une fidélité absolues. Ses sujets devaient donc sans cesse le flatter et le complimenter. Comme tous les tyrans qui craignent de voir leur pouvoir affaibli ou aboli, Denys exigeait d’être rassuré par tous. Et parmi ses courtisans se trouvait l’orfèvre Damoclès. Un jour, ce dernier dit un jour à Denys, pensant faire plaisir au tyran, à quel point il avait de la chance d’être le souverain de Syracuse et de pouvoir exercer sur pouvoir sur tous à l’envi.

Et ce "compliment", qui paraissait innocent et anodin aux yeux de Damoclès, se révélera à double tranchant pour son auteur. En effet, Denys, vexé par les paroles de son courtisan, décida de lui donner une leçon en lui proposant de prendre sa place sur le trône le temps d’une journée. Durant le banquet, Damoclès remarqua qu’était suspendue au-dessus de sa tête une épée soutenue par un simple crin de cheval prêt à céder à tout moment. Damoclès compris alors que le pouvoir d’un souverain a toujours deux facettes ; certes il exerce une puissance sur ses sujets mais le souverain vit également sans cesse dans la crainte de voir sa vie menacée.

L’épée de Damoclès est l’image d’une menace sourde, qui fait l’air alentour et qui peut frapper chacun d’entre nous à tout moment.

Les mythes de l'actu

L'épée de Damoclès

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

Pygmalion et Galatée, du mythe à l’effet

Les Mythes de l'actu

Le lit de Procuste, ce mythe grec qui nous met en garde contre les dangers de la standardisation

Les Mythes de l'actu

Articles recommandés pour vous