La passion selon...

Daniel Barenboim et Vladimir Ashkenazy : un documentaire dans les coulisses d’un concert de 1966

A gauche, Daniel Barenboim et à droite, Vladimir Ashkenazy

© Erich Auerbach / Getty Images

"Barenboim, Ashkenazy : Double Concerto – Documentary of 1966", tel est le nom du documentaire dont nous parle Valentine Jongen dans sa chronique La Passion selon. Un documentaire qui nous plonge dans les coulisses des débuts de carrières de deux monstres sacrés de la musique classique, les pianistes et chefs d’orchestre Daniel Barenboim et Vladimir Ashkenazy.

Tous deux pianistes et chefs d’orchestre mondialement reconnus, Daniel Barenboim et Vladimir Ashkenazy font partie des grands artistes classiques du XXe siècle. En 1966, les deux pianistes, de 23 ans pour Barenboim et de 28 ans pour Ashkenazy, étaient au début de leur carrière. En 1966, les deux pianistes se sont retrouvés à Londres le temps d’un concert durant lequel ils ont interprété le Concerto en Mi bémol majeur pour deux pianos de W.A. Mozart.

A cette époque, Vladimir Ashkenazy a déjà un beau palmarès à son actif : en 1955, il obtient le 2e prix au Concours Chopin (remporté en 1955), en 1956, il est le premier lauréat du Concours Musical International Reine Elisabeth, et en 1962, il remporte le premier prix au Concours Tchaïkovski. Quant à Daniel Barenboim, il a fréquenté Arthur Rubinstein, Nadia Boulanger, Leopold Stokowski… Il a fait ses débuts à Paris, à New York et en Australie…

Ce sont donc deux jeunes musiciens talentueux qui se rencontrent en 1966, au Fairfield Halls de Londres. Et grâce à un documentaire disponible gratuitement sur YouTube, vous pouvez plonger dans les coulisses du concert, découvrir les sessions de travail des deux pianistes, durant lesquelles ils discutent, réfléchissent, jouent et rient. Après 20 minutes de documentaires suivant les différentes répétitions, vous pourrez profiter de l’incroyable prestation des deux pianistes dans le Concerto en Mi bémol majeur pour deux pianos de Mozart, en compagnie de l’English Chamber Orchestra, dirigé par Daniel Barenboim depuis son piano.

Un document des plus intéressant à découvrir sur la chaîne YouTube d’Allegro Films, qui a produit le film à l’époque.

Sur le même sujet

Atteint d'une "maladie neurologique grave", Daniel Barenboim renonce à ses prochains concerts

Journal du classique

Daniel Barenboim ne dirigera pas le Ring de Wagner au Staatsoper de Berlin, pour des raisons de santé

Journal du classique

Articles recommandés pour vous