RTBFPasser au contenu

Viva +

Daniel Ceccaldi, une grosse tête au théâtre, au cinéma et à la télévision

Actor Daniel Ceccaldi On TV Set

Le 21 novembre 1979, Selim Sasson invite sur le plateau de Cinéscope l’acteur, écrivain et metteur en scène français, Daniel Ceccaldi. Homme de  théâtre, il embrasse une carrière au cinéma dans le film " Le diable boiteux " de Sacha Guitry en 1948. Il tourne ensuite avec les plus grands réalisateurs, Christian Jaque, René Clair, Jacques Becker, Truffaut, Deville,… Daniel Ceccaldi, c’est aussi une voix. Il prête la sienne à Lucky Luke dans " La ballade des Dalton ", le dessin animé de René Goscinny et Morris. Il est aussi la voix de l’oiseau antivol dans l’émission télé " L’île aux enfants " avec l’incontournable Casimir dont les mains n’ont que quatre doigts et qui s’alimente de Gloubiboulga. L’acteur évoque évidemment ses derniers films, " Charles et Lucie " de Nelly Kaplan et " Tous vedettes " de Michel Lang. Mais il revient bien sûr, à la demande de notre monsieur cinéma sur ses débuts.

Envie de plus d’archives : www.auvio.be/sonuma

CLOSE-UP DANIEL CECCALDI POUR LE FILM "UN PARFUM D'ODYSSEE"

Daniel Ceccaldi est né le 25 juillet 1927 à Meaux (Seine et Marne). Son père d’origine Corse est fonctionnaire. Après avoir obtenu le bac, sa destinée est tracée. Issu d’une famille de juristes et magistrats, Daniel prendra forcément le chemin du barreau. Il entame en effet des études de droits mais sur les conseils d’un ami non à court d’arguments, opte pour l’art dramatique. Formé au cours de Tania Balachova, la comédienne française d’origine russe, il se tourne rapidement vers le cinéma et tourne dans " Le diable boiteux " de Sacha Guitry en 1948. Il continue à jouer sur les planches et obtient enfin au 7ème art, un premier grand rôle dans " La reine Margot " aux côtés de Jeanne Moreau. Dans le film de Jean Dréville, il incarne Henri d’Anjou. Il est aussi célèbre pour son rôle de Lucien Darbon, le père de Claude Jade dans les films de François Truffaut : " Baisers volés " et " Domicile conjugal ". Il est également connu pour son rôle d’arnaqueur dans " Pouic Pouic " de Jean Girault avec Louis De Funès, Jacqueline Maillan et Mireille Darc. On le voit aussi dans les films : " Hôtel de la plage ", " Dans la peau d’un flic " avec Alain Delon, " Les zozos ", " Pleure pas la bouche pleine ". Il s’essaie aussi à la réalisation, " Jamais avant le mariage " en 1982 et joue dans des séries télévisées. Il interprète notamment le père de Julie Lescaut dans la série policière française. Et de 1977 à 1997, il participe à l’émission " Les grosses têtes " de Philippe Bouvard. Il revient au 7ème art fin des années 90. Il joue dans " Un grand cri d’amour " de Josiane Balasko et participe au " Fils français " de Gérard Lauzier. Il côtoie Poelvoorde dans " Le vélo de Ghislain Lambert " en 2000. Daniel Ceccaldi a passé toute son enfance à Crécy-la-Chapelle où il s’installe à nouveau pour couler une retraite paisible. L’artiste tire sa révérence le 26 mars 2003.

Sur le même sujet

25 avr. 2022 à 12:44
1 min

Delphine Pointbarre : Arno

Delphine Pointbarre
25 avr. 2022 à 12:38
5 min

Articles recommandés pour vous