Belgique

"Danielle" en route vers l’Espagne ? Un ouragan menace-t-il réellement l’Europe ?

© Image NOAA de l’ouragan Danielle dans l’Atlantique nord.

03 sept. 2022 à 14:33 - mise à jour 03 sept. 2022 à 14:55Temps de lecture3 min
Par Daniela Prepeliuc

Tout est parti d’un tweet publié par un météorologue espagnol. J.J Gonzalez Aleman alertant sur l’arrivée d’un cyclone en Europe. Selon lui, certains modèles de prévisions montrent l’arrivée de l’ouragan "Danielle" sur l’Espagne et la France d’ici une dizaine de jours. Dans son tweet du vendredi 2 septembre il indique :

A quoi ressemblerait une approche hypothétique, mais possible, de #Danielle vers la péninsule ibérique ? Je pense que ce scénario du modèle allemand ICON est un bon exemple du potentiel qu’il a pour nous affecter. Un cyclone robuste et puissant s’approchant des côtes de la Galice et du Portugal. "

Il n’en fallait pas plus pour déchaîner la planète Twitter mais pas seulement. Son tweet a même poussé des organismes officiels comme Météo France, le service météorologique et climatique français, à réagir. Via un tweet, Météo France insiste " sur l’échéance lointaine, l’incertitude trop élevée et le processus physique très complexe ".

© Tout est parti de ce tweet alertant sur l’arrivée d’un cyclone en Europe.

Il n’en fallait pas plus pour déchaîner la planète twitter mais pas seulement. Son tweet a même poussé des organismes officiels comme Météo France, le service météorologique et climatique français, à réagir. Via un tweet, Météo France insiste " sur l’échéance lointaine, l’incertitude trop élevée et le processus physique très complexe ".

Alors, vrai ou faux ? Coup de com et buzz à tout prix ?

Pour y voir plus clair, nous allons tenter de décortiquer le vrai du faux avec différents spécialistes météo et vous donner les éclairages nécessaires pour mieux comprendre.

Tout commence dans l’Atlantique nord. Après un début de saison cyclonique inhabituellement calme, sans aucune tempête tropicale ces deux derniers mois, Danielle est le premier ouragan de la saison. C’est ce 1er septembre que Danielle est née, dans le bassin de l’Atlantique nord. D’abord zone dépressionnaire, elle est rapidement classée en dépression tropicale. Elle s’est ensuite intensifiée en tempête tropicale. Son nom ? Danielle, baptisée par le NHC : National Hurricane Centre. Actuellement, elle est au stade d’ouragan de catégorie 1 avec des vents à 120 km/h.

Il est au beau milieu de l’Atlantique, à 1500 km des Açores. Il est donc très loin de l’Europe. Il ne bouge pas beaucoup et ne circule pas très vite. Sa particularité ? C’est qu’il se déplace plutôt vers l’Atlantique nord-est. Ce n’est pas une trajectoire très habituelle. Normalement, les ouragans ont plutôt tendance à se décaler vers le golfe du Mexique et les Etats-Unis, avant de repartir dans la circulation d’ouest. Il est atypique mais ce n’est pas la première fois que cela arrive ces dernières années. " explique Christophe Mertz, météorologue chez MeteoNews.

Danielle se dirige-t-elle vers l’Europe ?

A ce stade, une prévision fiable est impossible. Pour ce genre de phénomène, il est clairement impossible de prévoir une trajectoire certaine au-delà de 24 heures Selon les différents modèles et l’ensemble des trajectoires, les probabilités pour que ce système atteigne l’Europe de l’ouest sont très faibles. Ce que confirme Christophe Mertz : " Le risque est très très faible. Ce système va probablement se perdre quelque part au milieu de l’Atlantique, entre l’Irlande et le Groenland. Et même si, le système arrivait jusqu’à l’Europe de l’ouest, on rassure tout le monde, ça ne serait plus sous la forme d’un ouragan ".

 

© Voici les différents scénarios de trajectoire de l’ouragan Danielle.

Si l’ex-ouragan Danielle devait arriver au voisinage de l’Europe, il perdrait donc ses caractéristiques tropicales. Ce ne serait donc plus qu’une dépression, avec des caractéristiques plus communes sous nos latitudes européennes. Et cela n’a d’ailleurs rien d’inhabituel. Cela arrive assez régulièrement.

C’est donc clair : pas de risque d’ouragan de catégorie 1 sur les côtes espagnoles, françaises ou portugaises.

Des prévisions plus compliquées

Des éclairages nécessaires. Mais il est aussi intéressant de noter que les prévisions météo pourraient être plus compliquées si, finalement, ce système plus faible et plus commun longeait bien l’Europe ces prochains jours. " Ce système, il n’est pas très bien calé par les modèles en termes de trajectoire. Du coup, il peut entraîner une conséquence indirecte sur la prévision du temps sur l’Europe avec le jeu des dépressions voisines. Cela peut semer la zizanie, sur les prévisions météo des 7 à 10 prochains jours, avec une fiabilité moindre" conclut le météorologue de MeteoNews.

D’ici là, la bonne nouvelle côté ciel, c’est enfin l’arrivée de la pluie sur le sol belge ! Encore un peu de patience. Avec, d’abord, des averses orageuses pour lundi et mardi. Et dès le milieu de la semaine, des passages fréquents d’averses avec des quantités de pluie plus significatives.

© Temps chaud et instable pour débuter la semaine suivi de pluies significatives dès la journée de mercredi.

Sur le même sujet

L’ouragan Orlene gagne en puissance en approchant des côtes du Mexique

Monde Amérique du Nord

Sécheresse : restriction de l’usage de l’eau dans 23 communes wallonnes

Regions

Articles recommandés pour vous