Athlétisme

Dans le sillage de Nafi Thiam, Abdi et des Tornados, la Belgique signe un bilan historique aux Mondiaux

© 2022 Getty Images

Jamais la Belgique n'avait aussi bien presté aux Mondiaux. Pour la 18e édition de la grand-messe de l'athlétisme, la délégation belge a vu ses étoiles briller au Hayward Field d'Eugene.

Avec trois médailles, l'or de Nafi Thiam (heptathlon) et celles de bronze de Bashir Abdi (marathon) et des Tornados (4x400m masculin), c'est donc la meilleure moisson jamais réalisée par la Belgique, 16e au classement des médailles à Eugene et qui compte désormais 11 médailles dans son histoire.

L'impitoyable Nafissatou Thiam, étonnante de détermination et de régularité, a décroché l'or à l'heptathlon grâce à son record dans un grand championnat (6.947 points). Désormais double championne olympique (2016, 2021) et mondiale (2017, 2022), elle a rejoint la légende absolue et recordwoman de la discipline, l'Américaine Jackie Joyner-Kersee.

Aussi régulier que performant, Bashir Abdi continue d'un peu plus entrer dans les annales de l'athlétisme belge. Déjà médaillé de bronze à Tokyo, le souriant Gantois est une nouvelle fois monté sur la 3e marche du podium du marathon, une première pour un Belge aux Mondiaux.

Dimanche, le bilan belge s'est encore embelli grâce aux Tornados. Vainqueurs de leur série samedi, les Belges ont disputé une course sans fausse note dimanche. Chaque maillon a exécuté son rôle avec application grâce Dylan Borlée 2e après le premier tour, Julien Watrin au rabattement, Alexander Doom au dépassement et Kevin Borlée à la finition. C'est la 15e médaille en 29 finales majeures pour les Belges, déjà bronzés à Doha en 2019. Il leur manque seulement un podium olympique pour compléter leur incroyable palmarès. Les Belgian Tornados avaient terminé 4e aux JO de Tokyo l'an dernier.

Lundi, Noor Vidts avait signé une belle cinquième place au terme de l'heptathlon, avec un total de 6.559 points, tout proche de son record personnel des JO nippons (6.571 pts).

Lors de la dernière épreuve du championnat, les Cheetahs ont pris la 6e place de la finale du relais 4x400 mètres dames, réitérant leur performance des Mondiaux en salle cet hiver. Cela permet à la Belgique de compter cinq places dans le top 8 au terme du rendez-vous américain, ce qui constitue aussi un record pour l'athlé noir-jaune-rouge.

En 2017, la Belgique avait décroché l'or grâce à Nafi et pris la 4e place du 4x400m masculin. Deux ans plus tard à Doha, Thiam était vice-championne du monde, les Tornados en bronze et les Cheetahs cinquièmes.

Heptathlon : Victoire de Nafissatou Thiam

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Marathon : Médaille de Bronze pour Bashir Abdi

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Belgian Tornados - Eugene 2022 : Médaille de Bronze

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous