RTBFPasser au contenu
Rechercher

Retour aux sources

Dans "Retour aux sources", Elodie de Sélys reçoit Françoise Tulkens: portrait d’une grande dame de la Justice et des Droits de l’Homme

Bertrand Russell.

Cette semaine, dans " Retour aux sources ", Élodie de Sélys propose d’évoquer le Tribunal des peuples, dit aussi Tribunal Russel-Sartre. Pour cela, elle reçoit un habitué du magazine, Alain Colignon, historien spécialisé dans la Seconde Guerre mondiale, en compagnie de Françoise Tulkens. Vous ne savez pas qui est cette dame ? Esquisse d’un portrait !

Physiquement, il est étrange de constater que Françoise Tulkens pourrait bien être le sosie d’Angela Lansbury, l’héroïne de la série policière " Arabesque ", Jessica Fletcher ! À vous de juger… Quoi qu’il en soit, notre compatriote et la pétulante Jessica ont un point commun : la recherche de la justice.

Françoise Tulkens.
Angela Lansbury.

Françoise Tulkens est l’une des grandes figures de la justice belge et internationale. Bien qu’il soit de tradition de ne pas évoquer l’âge d’une dame, sa date de naissance étant accessible par la magie du Web, disons-le : elle a 79 ans, née à Bruxelles le 12 septembre 1942.

Depuis, elle en a fait du chemin ! Son papa étant dans la branche, c’est tout naturellement qu’elle se dirigée vers des études de Droits à l’Université catholique de Louvain d’où elle est brillamment sortie licenciée en criminologie et docteur en droit. La liste des postes que cette avocate au Barreau de Bruxelles a occupés est impressionnante.

Elle sera professeur à l’UCLouvain dès 1976 et professeur invité aux universités de Genève, Ottawa, Paris et Rennes. Mais le poste qu’elle a adoré par-dessus tout, c’est celui de chercheuse au Fonds National de la Recherche Scientifique. Elle y a travaillé sur bien des matières, notamment le droit pénal et les droits humains : " Être chercheur vous donne beaucoup de libertés, on pense ce que l’on veut, mais il faut savoir accepter la contradiction, le débat… On a besoin de la recherche ! " dit-elle.

Et ce n’est pas tout ! Elle sera experte auprès du Comité européen pour la prévention de la torture, membre du Comité consultatif des nations unies pour les droits de l’homme au Kosovo, Membre du comité scientifique de l’Agence des droits fondamentaux de l’Union européenne, basé à Vienne et Juge dans certains tribunaux citoyens comme celui de l’affaire Monsanto

Françoise Tulkens lors d’une audience de la Cour européenne des Droits de l’Homme…
Françoise Tulkens lors d’une audience de la Cour européenne des Droits de l’Homme… CVCE. eu.

Tous les postes qu’elle a occupés sont importants, mais peut-être en est-il un qui constitue une fonction éminente dans sa dévotion à la recherche de la justice : cette Administratrice, puis présidente de la Ligue des Droits de l’Homme pour la Belgique francophone sera, de 1998 à 2012, juge à la Cour européenne des Droits de l’Homme, en devenant même la vice-présidente pendant près de deux ans.

Voici comment elle explique ce qu’a été son passage par-là : " c’est le plus grand défi responsable car on y traite d’affaires délicates, difficiles, qui ont des effets dans son pays mais aussi dans toute l’Europe, c’est un véritable vertige de responsabilités ". Et elle n’est pas du genre a se laisser impressionner !

Bien évidemment, lorsqu’on a la pointure de Françoise Tulkens, il est de son devoir d’écrire ! Elle sera pendant quelques années rédactrice en chef de la " Revue internationale de droit pénal ", elle est l’auteur de nombreux ouvrages – droit pénal et droits de l’homme – dont le dernier s’intitule " État de droit, état d’exception et libertés publiques ", un livre collectif coordonné en collaboration avec Saba Parsa et édité chez Anthemis, en mars dernier.

Françoise Tulkens a, à son crédit, deux ouvrages de référence : " Introduction au droit pénal. Aspects juridiques et criminologiques ", avec Christine Guillain, Michel van de Kerchove et Yves Cartuyvels, un livre qui en est à sa dixième édition (Wolter Klumer Belgium, 2014), et " Droit de la jeunesse. Aide, assistance et protection ", avec Thierry Moreau, édité chez Larcier en 2000.

Introduction au droit pénal.
Introduction au droit pénal. Tous droits réservés.

Françoise Tulkens a aussi trouvé une passion lors de son passage à la Fondation Roi Baudouin. Lorsqu’elle y était administratrice, elle entamera sa double vie entre Bruxelles et Strasbourg, où siège la Cour européenne des droits de l’homme. La Fondation lui proposera alors de prendre en main le Fonds Princesse Mathilde, plus facile à gérer pour quelqu’un en perpétuelle migration. Cette expérience durera huit ans et la passionnera car le Fonds aide des personnes vulnérables et bâti des projets novateurs autour de la jeunesse…

Puis, un jour, le Président de la Fondation, le médecin et microbiologiste Peter Piot – celui qui, en 1976, a été le premier à isoler le virus Ebola – l’invite à dîner… Il lui pose des questions et prend des notes dans un petit carnet… Bizarre, bizarre, comme c’est étrange… Madame Tulkens ne tardera pas à comprendre : on lui proposera de succéder au docteur Piot, elle y réfléchira et puis… " Pourquoi pas ? ".

Françoise Tulkens, Docteur Honoris causa UGent.
Françoise > Tulkens, toujours optimiste !

Elle sera Présidente de la Fondation Roi Baudouin de 2012 à 2015, un mandat bénévole qu’elle assumera avec délectation car l’institution traite de sujets divers et se donne les moyens de réaliser ses projets, des projets toujours d’avant-garde et très proches du terrain…

À l’issue d’une carrière aussi brillante que remplie, Françoise Tulkens demeure attentive aux problèmes des Droits de l’homme et est active dans bien des comités et des associations diverses et variées… Ne faut-il pas faire profiter la communauté de ses acquis ?

À voir dans " Retour aux sources ", samedi 28 mai à 21h05 sur La Trois, le documentaire " Citizen Tribunal ", de Clara Ott, suivi de l’entretien d’Élodie de Sélys avec Françoise Tulkens et Alain Colignon.

Articles recommandés pour vous