RTBFPasser au contenu
Rechercher

Politique

Davantage de numéros Inami pour les futurs médecins : de quoi résoudre la pénurie de généralistes ?

29 avr. 2022 à 18:21Temps de lecture1 min
Par Marie-Laure Mathot sur base du sujet de Danielle Welter

L’examen d’entrée avant les études de médecine, c’est bientôt terminé. Dès 2023, il sera remplacé par un concours. Cela veut dire que le nombre d’étudiants ayant accès à la formation sera limité côté francophone. Comme c’est déjà le cas en Flandre. Idem évidemment pour le nombre de numéros Inami délivrés ensuite.

On passerait de 550 à 744 en 2028. De quoi permettre peut-être de résoudre un problème récurrent dans certaines régions, notamment dans le sud du pays où on peut parler de pénurie. La preuve avec ce médecin de Stockem, dans la commune d’Arlon qui prend sa retraite aujourd’hui. Mais il n’a pas trouvé de remplaçant.

Sur le même sujet

Tout dernier examen de médecine: pourquoi et comment va-t-on passer à un concours pour désigner les futurs étudiants?

Belgique

Une piste pour sortir de l’impasse des numéros Inami pour les étudiants en médecine : un organe interfédéral de planification

Santé & Bien-être

Articles recommandés pour vous