Regions Luxembourg

David et Pierre Callant présentent leur premier court-métrage, "Comme une empreinte"

© FB David & Pierre Callant - Frères d'Ardenne

24 oct. 2022 à 09:13Temps de lecture2 min
Par Nicolas Lefèvre
Dimanche soir, David et Pierre Callant, originaires de Sibret dans la commune de Vaux-sur-Sûre, ont présenté leur premier court-métrage en avant-première au cinéma de Bastogne. Un projet de longue date co-produit par le footballeur Thomas Meunier et intitulé "Comme une empreinte". L'intrigue se déroule en Ardenne, terre natale des frères Callant qui ont voulu mettre leur région à l'honneur.

Alex est un jeune agent immobilier qui travaille en ville et qui cherche à acquérir un relais de chasse situé en pleine forêt ardennaise. Mais cette maison isolée renferme un lourd passé familial auquel Alex va faire face, jusqu’à bousculer sa vie. "Près de chez nous, à Sibret, il y avait une maison qui était tout à fait isolée au bord d'une route", confie Pierre Callant. "Une maison qui était habitée, à la limite insalubre et on se demandait à chaque fois ce qu'il y avait derrière ses murs. C'était ça le point de départ de l'écriture du scénario".

Quand un citadin se confronte à la ruralité

Alex ne lâche pas l’affaire, mais se heurte à un garde-chasse peu enclin à le laisser s’approprier cette maison. Leur relation, loin d’être cordiale dans un premier temps, va progressivement prendre une autre tournure et se transformer en une amitié sincère et dévouée. Olivier Bonjour, qui interprète ce garde-chasse un peu rustre et que l'on a déjà vu dans la série de la RTBF "Ennemi public" notamment, découvrait lui aussi le court-métrage ce dimanche soir. "Je suis ému de la façon dont les frères Callant ont magnifié cette région. Le travail sonore est vraiment en symbiose avec cet univers forestier. Il faisait très froid, il neigeait, il pleuvait, on était absorbés par toutes ces conditions. C'était entier, plein, c'était ardennais (rires)".

L'équipe du court-métrage, presque dans son intégralité, a répondu aux questions du public
L'équipe du court-métrage, presque dans son intégralité, a répondu aux questions du public © RTBF

Une nouvelle approche pour Michaël Erpelding

Une aventure typiquement ardennaise donc, mais aussi un peu lorraine puisque l’agent immobilier est incarné par l’Arlonais Michaël Erpelding, qui a pu sortir de son registre habituel. "On utilise habituellement mon côté sombre et torturé, mais là les frères Callant m'ont proposé autre chose", explique l'acteur qui a récemment tourné avec Sophie Marceau. "Je pouvais sourire, être sensible, mais aussi ne pas fumer et ne pas avoir de cernes (rires). Au-delà de ça, ce qui était riche, c'était d'apporter une autre émotion".

En parlant d'émotion, cette soirée restera certainement gravée dans la mémoire des réalisateurs puisque deux salles, occupées par les contributeurs et les spectateurs, ont été remplies à l'occasion de cette avant-première. Le travail des frères Callant, tout comme celui de l'équipe de tournage et du montage, ont été salués suite à la diffusion.

© RTBF

À savoir que d'autres projections de ce court-métrage qui dure une vingtaine de minutes sont prévues au cercle culturel de Sibret le 3 novembre prochain, le 6 au cinéma Plaza de Hotton ou encore le 13 dans le cadre du festival du film européen de Virton. 

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous