L'actu du Jazz

David Linx sort "Be My Guest", l’album de la transmission

David Linx
22 févr. 2022 à 13:27 - mise à jour 22 févr. 2022 à 13:38Temps de lecture2 min
Par Arnaud Quittelier

Rencontre avec le chanteur David Linx pour une double actualité. Fidèle à lui-même, curieux de tout et de tout le monde, David sort l’album "Be My Guest" avec de nombreux invités mais aussi "And Still We Sing" en duo avec la chanteuse Fay Claassen.

Dans son dernier album "Be My Guest" David Linx a fait appel à des artistes qu’il respecte profondément et avec lesquels David partage une forte amitié et une vision commune du comment et du pourquoi faire de la musique : "Ce projet est venu à moi très naturellement, un peu comme si je retournais à l’école. Il est un hommage à la transmission, à l’esprit de curiosité indissociable et indispensable à cet apprentissage par soi-même. Ces duos sont une façon de continuer à évoluer encore et toujours et me rappellent ma jeunesse lorsque je me ruais sur tout ce que je ne connaissais pas, avec une curiosité qui est toujours intacte."

Pour David Linx, à une époque où dans les lieux d’enseignements artistiques les méthodes peuvent paraître prépondérantes (sans remettre en cause les contenus qui y sont enseignés), il lui semblait important de préserver et de développer, pour contrebalancer, la curiosité et le questionnement de l’artiste. Une façon de maintenir en vie cette flamme autodidacte, qui illumine et brûle de l’intérieur, pour simplement être ou devenir le témoin et le reflet de son époque.

Un style personnel

"Ce projet montre toute la richesse de l’environnement sonore dans lequel j’ai grandi. Pour mon père, Elias Gistelinck, fondateur du mythique festival Jazz Middelheim en Belgique (Anvers), grand compositeur et force tranquille aux côtés d’artistes comme Jeanne Lee et Ran Blake, Astor Piazzolla, Léo Ferré ou encore Sonny Rollins, il y avait de la bonne ou de la mauvaise musique, et ce indépendamment des styles et genres musicaux. J’ai toujours compris que ma patte devait être indépendante du style que je chantais ou jouais, ou plutôt, que le style dans toute son expression devait être le mien avant tout. Dans ce contexte un artiste devient politique de par son positionnement, son énergie et sa joie, sa décision et son excellence au-delà de toute dextérité technique. Au final tout est une question de rythme."

David Linx était l’invité de Patrick Bivort dans son espace lounge sur Classic 21.

David Linx était également l'invité de Philippe Baron dans son émission "Jazz" sur Musiq3.

L'actu de David Linx c'est également la sortie de l'album "And Still We Sing" à la fin de l'année 2021. Un album qu'il partage avec la chanteuse néerlandaise Fay Claassen, une chanteuse avec qui il avait déjà travaillé en 2005. Le duo vocal collabore ici avec le WDR Big Band, dirigé par Magnus Lindgren.

Ecoutez Musiq3 Jazz

Sur le même sujet

Il y a 80 ans disparaissait Charlie Christian, il y a 100 ans naissait Eddie "Lockjaw" Davis

L'actu du Jazz

Il y a 60 ans s’enregistrait l’album "Here And Now" du Jazztet

L'actu du Jazz

Articles recommandés pour vous