Coupe de Belgique

De Condé avant la finale de Coupe face au Standard : "Carcela peut toujours faire la différence"

24 avr. 2021 à 06:00Temps de lecture2 min
Par Jâd El Nakadi avec Erik Libois

Ce dimanche, direction le Stade Roi Bauduin où le Standard et Genk s’affrontent en finale de la Coupe de Belgique. Le directeur technique du KRC Genk Dimitri De Condé a préfacé la rencontre au micro d’Erik Libois.

"Ce sera du 50-50. Le Standard est capable de se concentrer sur un match, ils sont très motivés. De notre côté, on joue à un très bon niveau et on est capable de marquer à n’importe quel moment. Le plus fort mentalement gagnera dimanche", estime De Condé, avant de reprendre : "Le Standard est en confiance. Ils ont gagné à Eupen, éliminé Bruges en Coupe plus tôt et ont partagé contre nous en mars dernier (2-2). Ils sont très confiants mais nous aussi on est en forme. Chaque semaine on s’améliore, on joue de mieux en mieux. Avant, nos trois attaquants faisaient la différence (Théo Bongonda, Junyo Ito et Paul Onuachu), maintenant il y a aussi Thorstvedt qui marque dans l’axe, Heynen aussi. Sur les flancs, Muñoz et Arteaga montent et font des assists. Le danger vient de partout".

Avec Selim Amallah, Jackson Muleka ou encore Joao Klauss, le Standard compte plusieurs joueurs capables de faire la différence. Mais le directeur technique préfère pointer le danger Mehdi Carcela. "Pour moi, Carcela est toujours quelqu’un qui fait peur quand il entre sur le terrain car il a cette capacité individuelle. Ces dernières semaines, chaque fois qu’il est entré en jeu, il s’est passé quelque chose. Carcela est un joueur qui peut toujours faire la différence à n’importe quel moment s’il est en bonne condition et s’il se sent bien mentalement".

Ce dimanche, Dimitri De Condé espère effacer de sa mémoire la dernière finale entre ces deux équipes lors de laquelle Genk s’était incliné 0-1 aux prolongations : "Je me souviens de la défaite mais surtout du froid dans le stade. C’était du jamais vu. Ce n’est pas un bon souvenir".

Ancien joueur passé par Genk et le Standard, De Condé n’a jamais rien gagné dans sa carrière. "J’ai joué une finale de Coupe, j’étais sur le banc contre le Lierse et on a perdu. J’espère que ce dimanche sera ma première victoire", conclut Dimitri De Condé.


►►► À lire aussi : Dimitri De Condé sur le gril : "Paul Onuachu peut devenir le plus gros transfert de l’histoire de Genk…"

►►► À lire aussi : Troisième finale de Coupe de Belgique entre Genk et le Standard : c’est l’heure de la " belle "


 

Dimitri De Condé, directeur technique de Genk
Dimitri De Condé, directeur technique de Genk BELGA

Articles recommandés pour vous