Icône représentant un article video.

Formule E

De grands changements et un défi de taille pour le Champion du Monde Stoffel Vandoorne chez DS Penske : "Un choix évident pour défendre mon titre"

Champion du Monde en titre, Stoffel Vandoorne a voulu mettre toutes les cartes de son côté pour récidiver en 2023. Le pilote belge défendra les couleurs du constructeur français DS Automobiles, l'un des plus performants ces dernières saisons en Formule E.

Un changement et des défis de taille, pour le vainqueur du dernier E-Prix de Monaco comme pour DS : exit Techeetah, DS Performance sera désormais associé à l'équipe américaine Penske sous la bannière du DS Penske Formula E Team.

Ensemble, ils devront extraire tout le potentiel de la nouvelle monoplace qui fera ses débuts en Formule E en 2023, la Gen3, plus puissante, plus légère, et forcément... plus rapide que la Gen2 utilisée ces quatre dernières saisons. Et Stoffel Vandoorne est convaincu d'avoir fait le bon choix.

"Ce n'était plus vraiment un secret pour les suiveurs du sport automobile, mais maintenant, je peux dire que je suis très content de rejoindre l'équipe DS Penske !, sourit Stoffel Vandoorne, contacté par la RTBF. Le plus important pour moi suite au départ de Mercedes-EQ, c'était de retrouver une équipe capable de me fournir un très bon package technique pour me permettre de me battre pour des victoires et des titres. Je pense qu'avec DS Penske, j'aurai à nouveau tous les éléments pour y arriver. Ils ont un très beau palmarès en Formule E, ils ont gagné des championnats avec Jean-Eric Vergne et Antonio Félix da Costa. Ils sont capables de faire de très belles choses. J'avais plusieurs options, mais pour moi, DS était le choix évident. Un choix facile ! C'est une équipe très professionnelle, avec des gens passionnés par le sport automobile, qui veut atteindre ses objectifs. Je suis convaincu qu'on aura tout pour se battre devant."

"Je suis là pour le long terme, c'était important pour moi de ne pas signer que pour un an, précise le Champion du Monde. La Formule E, c'est tellement compétitif que c'est très important d'établir une bonne relation avec l'équipe, c'est aussi beaucoup de travail. Chez Mercedes, je suis resté quatre ans, et l'expérience, ça joue aussi. C'est mieux de rester plusieurs années avec une même équipe, car ça se joue sur des détails."

"Avec Jean-Eric Vergne, ça se passera bien !"

Jean-Eric Vergne
Jean-Eric Vergne © - DS / DPPI

Après trois saisons passées aux côtés du Néerlandais Nyck de Vries (qui rejoindra AlphaTauri en Formule 1 en 2023) chez Mercedes-EQ, Stoffel Vandoorne sera associé au Français Jean-Eric Vergne chez DS Penske.

"Avec JEV, ça se passera bien !, assure SV. Il a été l'un de mes principaux adversaires la saison dernière, et c'est le seul double champion de l'histoire de la discipline. J'aurai une très bonne référence à côté de moi. En tant que compétiteur, j'aime toujours avoir un très bon équipier à mes côtés, parce que cela pousse aussi l'équipe. On doit travailler ensemble et pousser l'équipe pour atteindre nos objectifs, et je suis sûr que cela se passera bien, même si en piste, on essaiera toujours de battre l'autre. Il connaît cette équipe depuis très longtemps, mais aura-t-il un avantage sur moi ? Difficile à dire. Il connaît tout le monde, alors que moi, je serai dans une phase de découverte au début. L'équipe, mon ingénieur... J'ai l'avantage de pouvoir faire pas mal d'essais avant que la saison commence, et je suis certain qu'il n'y aura pas de problème."

Les semaines à venir seront donc cruciales pour Stoffel Vandoorne avec, notamment, les essais officiels à Valence mi-décembre avant le premier E-Prix de la saison 9 programmé dans le chaudron de Mexico City le 14 janvier.

"Il y aura beaucoup de changements l'année prochaine, plus de puissance, moins de poids, plus de regen et le regen à l'avant... Il y a beaucoup de choses à apprendre. J'ai déjà pu rouler avec la voiture, et le feeling est très différent, même si ça reste une Formule E. Les pneus changent aussi (Michelin est remplacé par Hankook, ndlr), et ça aussi, ça change énormément le feeling sur la nouvelle voiture. Moi, tous ces changements, je vois ça comme une opportunité. On doit utiliser la phase de développement à notre avantage, et essayer d'arriver à la première course mieux préparés que les autres."

Car l'objectif est clair : défendre bec et ongles ce titre de Champion du Monde.

"J'ai pu gagner le Championnat du Monde la saison dernière, et mon objectif, c'est clairement d'à nouveau pouvoir me battre pour des victoires, et j'espère pouvoir défendre mon titre de Champion du Monde. Avec DS Penske, je pense que j'en aurai la possibilité. Ce sera un gros changement, c'est sûr, avec une nouvelle équipe et une nouvelle génération de voitures. Mais je suis là pour gagner et essayer de donner de bons résultats à l'équipe."

L'émotion du nouveau champion du monde Stoffel Vandoorne : "Le meilleur sentiment de ma vie"

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous