La Une

De "Incognito" à "Beaux-Parents" : la carrière cinéma de Bénabar

Le réalisateur Héctor Cabello Reyes et Bénabar sur le tournage du film "Beaux-parents".

© 2019/ATHENA FILMS

24 déc. 2021 à 07:00 - mise à jour 30 déc. 2021 à 08:50Temps de lecture2 min
Par Fiction

Dans Beaux-Parents, une comédie à voir jeudi 30 décembre à 20h10 sur La Une, le chanteur démontre une fois de plus ses talents d'acteur. Car oui, en parallèle de sa carrière musicale, l'auteur-compositeur est aussi comédien !

De père en fils

Dès son enfance, Bruno Nicolini est familiarisé au milieu du cinéma. Son père est en effet régisseur pour une cinquantaine de films. C'est donc tout naturellement que le jeune garçon se tourne lui aussi vers ce milieu et devient d'abord technicien, photographe et régisseur pour le cinéma. Au début des années 90, il réalise même trois courts-métrages, et est également scénariste pour les séries H et La Famille Guérin.

C'est après ces premières expériences professionnelles dans le secteur audiovisuel que Bruno Nicolini se lance dans la chanson, notamment avec l'album Bénabar en 2001.

Bénabar en 2004.
Bénabar en 2004. 2004/SOURCE RTBF

Premier rôle

Après avoir participé à la retranscription télévisuelle de la pièce de théâtre musicale Le Soldat Rose en 2006, Bénabar participe au tournage de la comédie française Incognito d'Eric Lavaine. Ce sont ses premiers pas en tant qu'acteur. Il y partage l'affiche avec Franck Dubosc et Jocelyn Quivrin. Il lui dédiera plus tard une chanson, Les Mirabelles, à la suite de la disparition tragique de l'acteur en 2009 dans un accident de la route.

Pour Incognito, Bénabar est également scénariste et compositeur, puisqu'il compose toutes les chansons du film. "Cela aide à cerner l'ambiance générale du film. C'était le bon moment pour moi de faire l'acteur. Le scénario m'a plu, j'avais envie de travailler avec ce réalisateur que je connais bien pour avoir travaillé avec lui sur la série 'H'. C'est mon premier film. Un métier bien différent de la chanson. Le tournage est fatiguant. Il demande une concentration toute la journée. Sur scène, cela dure deux heures", nous confiait le chanteur lors du tournage du film.

Jocelyn Quivrin, Franck Dubosc et Bruno Bénabar dans "Incognito".
Jocelyn Quivrin, Franck Dubosc et Bruno Bénabar dans "Incognito". 2010/SOURCE RTBF

Avec Josiane Balasko et Didier Bourdon

Dans la comédie Beaux-Parents, l'acteur-chanteur incarne Harold, le gendre idéal pour Coline (Josiane Balasko) et André (Didier Bourdon). Lorsque leur fille Garance décide de se séparer d'Harold, le couple ne supporte pas la séparation et continue de voir Harold en cachette de leur fille. Un pitch garant de belle situations cocasses et qui vient tout droit de la tête de Bénabar qui avait d'abord écrit une chanson sur cette thématique.

"Bruno se demandait s’il n’y avait pas là un sujet, explique Héctor Cabello Reyes, co-scénariste et réalisateur du film. J’ai immédiatement confirmé son impression en me disant que si on le décortiquait bien, on trouvait des conflits à tous les étages, qu’un premier regard hâtif ne permet peut-être pas de saisir. C’est le genre de super idée qui tient en une phrase mais qui contient tout". Le résultat est une comédie surprenante et divertissante qui réjouira d'autant plus les fans de cet artiste aux multiples talents.

Beaux-Parents, jeudi 30 décembre à 20h10 sur La Une.

Didier Bourdon, Bénabar et Josiane Balasko dans le film "Beaux-Parents".
Didier Bourdon, Bénabar et Josiane Balasko dans le film "Beaux-Parents". 2019/ATHENA FILMS

Sur le même sujet

Concert Bénabar au Cirque Royal le 8 mars

Nos partenaires

Bénabar et Adamo à la fête de la musique : un duo efficace et très complice !

La Une

Articles recommandés pour vous