RTBFPasser au contenu

Monde

De l'Estonie au Portugal, voici les pays qui dépendent le plus du gaz russe en Europe. Et la Belgique ?

De l'Estonie au Portugal, voici les pays qui dépendent le plus du gaz russe en Europe. Et la Belgique ?
08 mars 2022 à 06:01 - mise à jour 08 mars 2022 à 06:152 min
Par Victor de Thier

Depuis l'invasion russe en Ukraine, les pays occidentaux ont multiplié les sanctions économiques à l'encontre de la Russie. L'Allemagne, notamment, a officiellement suspendu l'approbation du nouveau gazoduc Nord Stream 2 destiné à livrer du gaz russe au pays. La question est maintenant de savoir quelle va être la réaction de la Russie à ces sanctions. Ce lundi, Moscou a notamment adopté une liste de pays "hostiles" qui seront dorénavant remboursés en roubles, une monnaie dont la valeur a perdu 45% depuis janvier. 

Mais sur le continent européen, ce que l'on craint de plus en plus, c'est que la Russie ne riposte là où cela fait le plus mal : en coupant les pays qui dépendent le plus du gaz naturel russe. L'Europe importe 40 % de son gaz naturel de Russie, et de nombreux États ont des liens commerciaux et d'investissement importants avec les marchés russes. Cependant, chaque pays ne court pas les mêmes risques si la Russie venait à couper les ponts - ou plutôt les pipelines - avec l'Europe.

Bruegel, le groupe de réflexion européen spécialisé dans l'économie, a dressé un tableau comparatif de la situation de dépendance des pays européens (Suisse comprise) en fonction de la part que le gaz russe représentait dans leur consommation totale de gaz pour l'année 2021.

Loading...

Il en ressort que l'Estonie, la Finlande et la Moldavie sont les pays les plus dépendants de la Russie, qui fournit ni plus ni moins que le total de leur consommation de gaz. De nombreux pays de l'Est, tels que la Bulgarie, la Lettonie, la Serbie, la Slovaquie, la Pologne l'Autriche et la Hongrie dépendent aussi grandement de cette fourniture de gaz, celle-ci allant de 80 à 99% de leur consommation totale.

L'Allemagne, qui vient de suspendre le projet de gazoduc Nord Stream 2, n'est pas en reste avec plus de 53% de sa consommation de gaz qui provient de la Russie.

Et la Belgique ?

La Belgique se trouve à la 26ème place de ce classement de 30 pays avec 3,49% de sa consommation totale de gaz, la majorité de ses importations provenant de Norvège (64,83%).

Notre pays se place notamment derrière le Luxembourg (53,69%), la Suisse (44,40%), l'Italie (33,39%), la France (7,61%) ou encore les Pays-Bas (5,17%). Seuls l'Espagne (0,46%), le Royaume-Uni (0,12%), l'Irlande (0,09%) et le Portugal (0%) sont moins dépendants du gaz russe que la Belgique en Europe.

Consommation totale d'énergie

Un autre critère est néanmoins à prendre en compte dans l'équation : la proportion de gaz dans la consommation totale d'énergie de chaque pays (voir seconde page du graphique). 

Certains pays telles que la l'Estonie, la Finlande, la Moldavie, le Danemark, la Grèce ou encore l'Espagne diminuent fortement leur dépendance au gaz russe sur leur consommation totale d'énergie grâce à l'utilisation de ressources alternatives.

Selon Bruegel, la proportion du gaz sur la consommation totale d'énergie en Belgique s'élevait à 29% en 2020.

Sur le même sujet

03 juin 2022 à 18:13
1 min
19 avr. 2022 à 08:56
1 min

Articles recommandés pour vous