Espace

De la poussière plus ancienne que le système solaire a été découverte sur l’astéroïde Ryugu

© Nasa

18 août 2022 à 08:34Temps de lecture1 min
Par Chloé Rosier

L’échantillon recueilli par Hayabusa-2 sur l’astéroïde Ryugu a révélé des particules de poussière plus vieilles que notre Soleil.

Ryugu est un petit astéroïde géocroiseur qui orbite autour du Soleil tous les 16 mois, il est composé des débris de plusieurs astéroïdes et de la poussière d’étoiles provenant de la nébuleuse qui donnera naissance bien plus tard à notre Soleil.

Le vaisseau spatial Hayabusa-2 de l’Agence spatiale japonaise a ramené avec lui une jolie surprise à l’équipe de chercheurs responsables d’analyser les découvertes. Cette poussière a été comparée avec des grains présolaires trouvés dans des météorites de chondrite carbonée qui ont atterri sur Terre. Un type de météorite assez rare puisque seulement 5% contiennent de la poussière d’étoiles datant d’avant le système solaire, le plus ancien a 7 milliards d’années.

L’astéroïde Ryugu
L’astéroïde Ryugu © ISAS, JAXA

L’équipe a publié dans The Astrophysical Journal Letters l’avancée de leur recherche : l’étude des grains présolaires donne un aperçu de l’environnement d’où le Soleil est né et ils peuvent être suivis à l’aide d’isotopes, des versions légèrement différentes du même élément.

"Cela nous donne une image plus complète des processus de formation de notre système solaire qui peuvent éclairer les modèles et les futures expériences sur les échantillons Hayabusa2, ainsi que sur d’autres météorites."

Jens Barosch, de la Carnegie’s Institution for Science conclut dans un communiqué : "Différents types de grains présolaires proviennent de différents types d’étoiles et de processus stellaires, que nous pouvons identifier à partir de leurs signatures isotopiques. La possibilité d’identifier et d’étudier ces grains en laboratoire peut nous aider à comprendre les phénomènes astrophysiques qui ont façonné notre système solaire, ainsi que d’autres objets cosmiques."

L’étude de cette poussière ne fait que commencer et les scientifiques ont encore beaucoup de travail devant eux avant de nous emmener avec eux dans leurs prochaines découvertes.

Sur le même sujet

L'Europe, dont la Belgique, participe à un premier test de défense contre les astéroïdes

Monde

Face à la menace potentielle d'un astéroïde, la défense planétaire s'organise

Espace

Articles recommandés pour vous