Economie

De longues files d’attente dans les aéroports anglais en raison d’un manque de personnel

© AFP or licensors

09 mai 2022 à 14:03Temps de lecture1 min
Par A..D avec M.L. et Belga

Les aéroports des villes anglaises de Birmingham et Manchester étaient très fréquentés ce lundi et les temps d’attente pour les passagers y augmentaient fortement en raison d’une pénurie de personnel de sécurité.

L’aéroport de Birmingham attribue ces temps d’attente élevés à une combinaison du manque de personnel et à un afflux important consécutif à la levée de toutes les restrictions de voyage liées au coronavirus. Plus de 40% du personnel a été licencié pendant la pandémie, ce qui a conduit l’aéroport à lancer une nouvelle campagne de recrutement en novembre. En outre, les nouvelles recrues doivent parfois attendre longtemps pour obtenir leur habilitation de sécurité.

Les aéroports de Londres Heathrow et Stansted ont également connu de longues files d’attente à plusieurs reprises au cours des dernières semaines. Les compagnies aériennes britanniques ressentent également la pénurie de personnel : British Airways et Easyjet, entre autres, ont déjà été contraintes d’annuler des vols ou de retirer des sièges de leurs avions.

En dehors du Royaume-Uni, l’aéroport de Schiphol aux Pays-Bas, entre autres, a souffert d’une forte congestion et d’un manque de personnel ces dernières semaines.

Et en Belgique ?

Du côté de l’aéroport de Bruxelles National, on affiche en tout cas une certaine sérénité. "C’est vrai qu’on accueille plus de passagers depuis quelques mois mais on l’habitude de recevoir de nombreux passagers à l’aéroport", assure Nathalie Pierard, porte-parole de Brussels Airport.

Elle l’assure : "On a des procédures qui fonctionnent. On sait être préparés pour pouvoir accueillir au mieux les passagers". Mais ajoute cependant : "Ca ne veut pas dire qu’on n’aura pas de file. On en a et on en a eu pendant les vacances de Pâques. Le tout est qu’elles aient le moins d’impact possible sur les passagers."

Toutefois, certaines compagnies comme la compagnie à bas coût Easy Jet sont obligées de prendre des mesures face au manque de personnel. La compagnie, qui a déjà été contrainte d'annuler des centaines de vols, a décidé de retirer des sièges dans ses A319 au Royaume Uni pour limiter ses besoins en personnel.

Extrait du JT du 09/05/2022

Articles recommandés pour vous