De nombreuses personnalités saluent la victoire du duo Biden/Harris à la présidentielle américaine

Réactions dans le monde à la victoire de Joe Biden

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

07 nov. 2020 à 18:31 - mise à jour 07 nov. 2020 à 18:31Temps de lecture4 min
Par RTBF avec Agences

De nombreux chefs d'État et personnalités, politiques ou non, ont salué la victoire du démocrate Joe Biden à la présidentielle américaine, face à son rival Donald Trump, dans un scrutin très serré.


►►► Retrouvez notre live sur l'élection américaine


Le Premier ministre canadien Justin Trudeau a été le premier à féliciter par communiqué Joe Biden.

"Je suis impatient de travailler avec le président élu Biden, la vice-présidente Harris, leur administration et le Congrès des États-Unis pour que nous puissions relever ensemble les plus grands défis mondiaux", a-t-il écrit dans un communiqué.

La chef de la Commission européenne Ursula von der Leyen et le président du Conseil européen, Charles Michel, ont félicité samedi Joe Biden pour son élection, insistant sur la volonté de l'Union européenne de rebâtir avec les Etats-Unis un "partenariat solide" après une relation conflictuelle sous le mandat de Donald Trump.

"L'UE est prête à s'engager pour un partenariat transatlantique solide. Covid-19, multilatéralisme, climat et commerce international sont des défis à affronter ensemble", a tweeté Charles Michel.

"L'UE et les États-Unis sont des amis et alliés (...) La Commission se tient prête à intensifier sa coopération avec la nouvelle administration et le nouveau Congrès", a abondé Mme von der Leyen, chef de l'exécutif européen, dans une déclaration.

"Les Américains ont désigné leur Président. Félicitations Joe Biden et Kamala Harris! Nous avons beaucoup à faire pour relever les défis d'aujourd'hui. Agissons ensemble! ", a réagi Emmanuel Macron dans un tweet.

Loading...
Loading...
Loading...
Loading...

Hillary Clinton, l'ancienne candidate démocrate malheureuse en 2016 face à Donald Trump, a qualifié samedi sur Twitter d"historique" la victoire de Joe Biden à la présidentielle américaine, face au républicain.

"Les électeurs se sont exprimés et ont choisi Joe Biden et Kamala Harris pour être nos prochains président et vice-président", ajoutant que ces derniers constituaient un billet "historique". Kamala Harris, 56 ans, est en effet la première personne noire à accéder à la vice-présidence.

"C'est un rejet de Trump et une nouvelle page qui s'ouvre pour l'Amérique. Merci à tous ceux qui ont contribué à la réalisation de ce projet. En avant, ensemble", a-t-elle conclu.

Loading...

Mitt Romney et Jeb Bush, premiers républicains à féliciter Joe Biden

Le sénateur républicain Mitt Romney, qui s'était présenté aux primaires de son parti en 2012, a félicité samedi le démocrate Joe Biden pour sa victoire à l'élection présidentielle.

"Ann (son épouse, NDLR) et moi adressons nos félicitations au président élu Joe Biden et à la vice-présidente élue Kamala Harris", a écrit Mitt Romney sur Twitter.

"Nous les connaissons tous les deux, des personnes de bonne volonté et de caractère admirable. Nous prions Dieu de les bénir dans les jours et les années à venir", a complété le ténor républicain, sénateur du parti conservateur de l'Utah, dont la voix s'était déjà levée vendredi pour condamner les accusations de fraude électorale, toujours non étayées, de Donald Trump.

Mitt Romney avait annoncé, avant le scrutin, qu'il ne voterait pas non plus pour l'excentrique milliardaire.

Jeb Bush, qui s'était présenté sans succès en 2016 aux primaires présidentielles du parti républicain contre Donald Trump, a lui aussi salué la victoire du démocrate Joe Biden. "Félicitations au président élu Biden", a écrit sur Twitter l'ancien gouverneur de Floride, membre de la célèbre famille républicaine Bush. "J'ai prié pour notre président pendant la majeure partie de ma vie d'adulte. Je prierai pour vous et votre succès. Le temps est venu de guérir de profondes blessures. Beaucoup comptent sur vous pour montrer la voie."

Du côté belge : "Le nouveau président doit maintenant travailler à réconcilier le pays"

Bon nombre de personnalités politiques belges ont salué samedi la victoire du candidat démocrate Joe Biden à l'élection présidentielle américaine. Plusieurs médias américains ont annoncé que Joe Biden avait dépassé le cap des 270 grands électeurs et qu'il devenait ainsi le 46e président des États-Unis.

"Une page sombre est progressivement en train de se refermer en même temps que s'ouvre celle de l'espoir", écrit Ecolo dans un communiqué. "Espoir que les États-Unis se raccrochent à nouveau à la locomotive des accords de Paris. Espoir qu'ils réaffirment les valeurs de justice sociale dans un pays où les inégalités explosent. Espoir qu'ils humanisent leur politique migratoire et abandonnent ce projet insensé de mur avec le Mexique. Espoir qu'ils se réinscrivent dans une véritable démarche de multilatéralisme, au service de la paix et du dialogue."

"Perdre quatre années supplémentaires aurait été une véritable catastrophe. Nous sommes convaincus que les digues de la démocratie américaine sont capables de résister et d'absorber la dernière rebuffade d'un président aujourd'hui déchu", concluent les coprésidents d'Ecolo, Rajae Maouane et Jean-Marc Nollet. Ces derniers font référence aux déclarations du président républicain sortant, Donald Trump, qui a affirmé à plusieurs reprises, et samedi encore, qu'il combattrait une éventuelle victoire de son rival démocrate.

Le président du PS, Paul Magnette, a aussi fait allusion à Donald Trump et à son bilan, estimant, sur Twitter, qu'une "(mauvaise) parenthèse" se fermait. "Félicitations à Joe Biden. Le nouveau président doit maintenant travailler à réconcilier le pays, lutter efficacement contre la pandémie mais aussi entendre les aspirations à plus de justice sociale des Américains qui l'ont soutenu." Son homologue au MR, Georges-Louis Bouchez a aussi félicité Joe Biden, de même que Maxime Prévot, le président du cdH, soulignant que "Biden aura du fil à retordre car le trumpisme, lui, n'a pas perdu. Mais ça donne espoir pour l'avenir des enjeux multilatéraux (santé, climat, humanisme, échanges commerciaux...)."

Notre premier ministre Alexander De Croo s'est lui aussi exprimé sur Twitter, en insistant sur le fait que Kamala Harris est devenue la première vice-présidente du pays.

Loading...

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous