RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions Liège

De nombreux bénévoles qui ont secouru les sinistrés lors des inondations veulent être intégrés dans les plans d'aide humanitaire

08 févr. 2022 à 06:49Temps de lecture1 min
Par Marc Hildesheim

Mieux intégrer les bénévoles dans les plans d'aide humanitaire en cas de nouvelles inondations ou autres catastrophes. C'est l'objectif du collectif Citizens Can. Une volonté née au lendemain des inondations meurtrières de la mi-juillet. Citizens Can est composé de nombreux citoyens et groupes d'entraide aux sinistrés, issus de la région liégeoise et du reste de la Wallonie, mais aussi de Flandre et de Bruxelles. Ce collectif voudrait qu'à l'avenir, cette aide spontanée soit mieux prise en compte par les gouvernements et pouvoirs locaux. Il faut dire que dans l'urgence des inondations, les nombreux bénévoles, les cellules de crises, services de secours, Croix-Rouge... tout le monde s'est un peu marché sur les pieds. "Ce qui est sûr, c'est que dans ce genre de crise, les citoyens bénévoles sont les premiers sur place et les premiers à pouvoir réagir, constate Charlotte Mathelart, du collectif Citizens Can "Qui plus est, ils sont nombreux, disposent de matériel chez eux pour donner un coup de main. C'est la complémentarité qui est importante, et elle doit s'articuler autour d'un protocole qui est établi à l'avance. Ce qui a clairement manqué lors des inondations du mois de juillet, c'est la communication et la coordination. Je vois mal comment ça pourrait se passer plus mal, rien n'était prévu et c'est normal qu'on en soit arrivé là".            

Cette démarche du collectif Citizens Can aurait reçu un accueil favorable de la part du Ministère de l'Intérieur et du Commissariat spécial à la reconstruction. Reste à voir si ces premiers contacts permettront de structurer l'aide d'urgence entre bénévoles et autorités compétentes avant que survienne une autre catastrophe.       
    
 

Sur le même sujet: JT 29/07/2021

Inondations : des bénévoles marqués par la situation

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

Noodweer : une bombe d’eau sur la Flandre pourrait provoquer jusqu’à 8 milliards d’euros de dégâts

Info

Articles recommandés pour vous