RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions Bruxelles

Décès à Ixelles d’Andrée Geulen, devenue résistante pour sauver des enfants juifs

01 juin 2022 à 16:22Temps de lecture1 min
Par Belga, édité par Lavinia Rotili

La résistante Andrée Geulen-Herscovici, faite en mars dernier citoyenne d’honneur de la commune d’Ixelles où elle résidait dans une maison de repos, s’est éteinte ce mercredi à l’âge de 100 ans, a annoncé dans la journée le bourgmestre ixellois Christos Doulkeridis (Ecolo) sur Twitter.

Née le 6 septembre 1921, elle était une jeune institutrice dans l’école bruxelloise Gatti de Gamont pendant la Deuxième Guerre mondiale. Elle a alerté les familles juives de la tenue d’une rafle à l’internat une nuit, durant le congé de Pentecôte 1943.

Loading...

Elle a ensuite rejoint la section "Enfance" du réseau de résistance CDJ (Comité de Défense des Juifs) et a plongé dans la clandestinité aux côtés de onze autres femmes.

Andrée Geulen-Herscovici a personnellement emmené plus de 300 enfants dans une famille d’accueil, où ils ont pu résider sous de fausses identités. Le réseau a permis de faire disparaître des radars allemands quelque 3000 enfants juifs.

Après la guerre, Andrée Geulen-Herscovici a repris des études d’assistante sociale et a fait son possible pour ramener un grand nombre d’enfants dans leurs familles.

Notre sujet JT du 1er juin 2022

Sur le même sujet

1940-1945 : la résistance féminine au service de la Belgique et des Alliés.

Retour aux sources

Simon Gronowski, le plus jeune évadé du 20e convoi de déportés juifs en Belgique

Belgique

Articles recommandés pour vous