RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions Liège

Décès d'André Mignolet, l'homme de la "RTBF comme fête"

André Mignolet, à l'occasion d'un passage de "RTBF come Fête" à Rochefort
13 mai 2020 à 09:19Temps de lecture1 min
Par Michel Gretry

C’est décidément l’hécatombe : quelques semaines après la disparition du premier animateur de "Liège Matin", c’est le premier secrétaire de rédaction de l’équipe journalistique qui a lancé l’émission, André Mignolet, qui vient de décéder, à l’âge de 87 ans.

Lorsqu’il est entré au service public de radiodiffusion, il présentait un profil plutôt atypique parmi ses collègues quelques fois qualifiés de gauchistes : ancien de la guerre de Corée, économiste de formation, il avait travaillé dans la presse écrite, à "L’Echo de la Bourse", comme ce journal s’appelait à l’époque. Il a longtemps collaboré, dans les années soixante, au magazine télévisé très régionaliste d’Henri Mordant, avant de devenir directeur du centre régional de Namur. C’est de là qu’il a supervisé au début des années quatre-vingts le lancement de l’opération "RTBF comme fête", une tournée des villes et villages à la rencontre des auditeurs, une opération lancée en partenariat avec le Lotto, avant l'introduction de la publicité, ce qui a pu déranger les puristes; une opération dont le souvenir reste vivace, du moins dans la mémoire collective comme un gimmick tendrement moqueur…

Après un passage au cabinet du ministre de la Culture Jean-Pierre Grafé, il avait terminé sa carrière comme directeur des relations internationales.

Articles recommandés pour vous