Décès d'un étudiant après un baptême: un des survivants risque l'exclusion de la KUL

Décès d'un étudiant après un baptême: un des surviants risque l'exclusion de la KUL
09 févr. 2019 à 02:03 - mise à jour 09 févr. 2019 à 07:06Temps de lecture1 min
Par Belga

Les dix-huit étudiants présents lors d'un baptême universitaire fatal à un étudiant de 20 ans en décembre dernier dans le club étudiant Reuzegom, risquent de lourdes sanctions de la part de la KUL Leuven, dont l'expulsion définitive du campus, rapportent samedi les titres Sudpresse et Het Nieuwsblad.

L'institution universitaire mène une enquête disciplinaire sur le rôle de chacun des participants. Un des étudiants blessé lors du baptême tragique a aussi été invité à comparaître devant le conseil de discipline de l'institution. Il est accusé de ne pas avoir donné l'alerte à temps, ce qui aurait pu éviter la mort de son compagnon. Il risque l'expulsion jusqu'à la fin de l'année.

Sur le même sujet

Mort d'un étudiant de la KUL : les 18 membres du cercle étudiant "Reuzegom" sont renvoyés en correctionnelle