L'info culturelle

Décès de Fred Penelle, artiste belge qui sortait la gravure de son cadre

© © Tous droits réservés

27 mars 2020 à 15:42Temps de lecture1 min
Par Pascal Goffaux

Le graveur Frédéric Penelle est décédé le 25 mars à l’âge de 46 ans. Fred Penelle avait enseigné à la Cambre entre 2012 et 2019. L’artiste voulait sortir la gravure de son cadre et rivaliser avec la sculpture et l’installation.

La pratique murale de la gravure flirtait avec la poésie. Fred Penelle avait collaboré avec le vidéaste Yannick Jacquet. Ils avaient réalisé ensemble une installation sous le titre, Les mécaniques discursives. Les gravures sur bois collées sur le mur figuraient des silhouettes d’animaux ou d’organes ou évoquaient des illustrations sorties de vieilles encyclopédies. Les images étaient reliées par des fils tracés sur le mur ou par des traits en mouvement qui étaient des projections vidéo. Le tout formait un grand réseau, celui d’une machine folle. Des objets bien réels accrochés au mur ou déposés sur le sol projetaient leurs ombres. On retrouve plusieurs vidéos de l’installation Les mécaniques discursives se trouvent sur le Net.

Frédéric Penelle au micro de Pascal Goffaux, Archives 2013

Les mécaniques discursives

Loading...

Sur le même sujet

Le Centre de Gravure de la Louvière présente Jean Dubuffet, un preneur d’empreintes

L'info culturelle

Une rétrospective de l’œuvre de Jacqueline Mesmaeker, "perle oubliée" des arts plastiques, s’ouvre à BOZAR

L'info culturelle

Articles recommandés pour vous