Journal du Rock

Décès de Jerry Allison des Crickets

The Crickets, en 1965 ; Sonny Curtis, Jerry Allison, Glen Hardin, Jerry Naylor

© Larry Ellis/Daily Express/Hulton Archive/Getty Images

23 août 2022 à 09:00Temps de lecture1 min
Par Marie-Amélie Mastin

Jerry “JI” Allison, batteur pour Buddy Holly and the Crickets, et co-auteur de certains de leurs plus grands hits, est décédé à 82 ans.

C’est sur la page Facebook officielle de Buddy Holly que l’information a été partagée, sans date de décès précisée :

Loading...

Jerry Allison, né en 1939, avait rencontré Buddy Holly dans les années 50 et les deux musiciens avaient commencé en tant que duo, avec Allison à la batterie, et Buddy Holly à la guitare et au chant. Allison avait même accompagné Buddy Holly à Nashville pour son infructueuse session d’enregistrement de 1956.

Un an plus tard, Holly et Allison ont rencontré le bassiste Joe B. Mauldin et sont officiellement devenu les Crickets.

Jerry Allison a donc joué un rôle prépondérant dans l’histoire du groupe, et on le retrouve crédité sur des titres comme “That’ll Be the Day”, “Peggy Sue” et “More Than I Can Say.”

Holly and the Crickets splittera en 1958 ; Buddy Holly sera tué dans un crash d’avion l’année suivante.

The Crickets continueront toutefois leur carrière dans les années 60 et au-delà, alors que Jerry Allison poursuivra son parcours de musicien de studio pour des artistes tels que J.J. Cale et Johnny Rivers.

En tant que membre des Crickets, Allison a été intronisé au Rock and Roll Hall of Fame en 2012, un ajout a posteriori, vu que le groupe y avait déjà été admis en 1986.

Sur le même sujet

Classic 21 60's

Webradios Classic 21

Articles recommandés pour vous