Cinéma

Décès du cinéaste français Jacques Rozier, figure de la Nouvelle vague

Jacques Rozier en 2019 pour le centenaire des Studios de la Victorine

© Photo by Dominique Charriau/Getty Images

Par Belga, édité par Marie-Laure Mathot

Le cinéaste Jacques Rozier, figure de la Nouvelle vague et auteur d'une poignée de films parmi lesquels "Adieu Philippine" et "Maine Océan", est décédé à l'âge de 96 ans, a annoncé sa collaboratrice Michèle Berson à l'AFP.

Il est mort le mercredi 31 mai, a précisé son épouse. 

"Jacques Rozier vient de nous quitter. Il était la liberté même, et il va terriblement nous manquer", a réagi la Cinémathèque française, qui lui a rendu hommage sur Twitter.

Des cinéastes de la Nouvelle Vague, Rozier est celui qui divague. Celui qui aime que tout aille de travers, pour mieux alimenter son sens très particulier de la dramaturgie

Le mouvement de la Nouvelle vague, né à la fin des années 1950, entendait rompre avec les techniques cinématographiques classiques au profit de l'expérimentation et d'une approche individualiste, voire iconoclaste. Outre Jacques Rozier, ses figures les plus emblématiques sont Jean-Luc Godard, François Truffaut, Agnès Varda, Louis Malle, Claude Chabrol, Jacques Demy ou encore Eric Rohmer.

Loading...

Prix Jean Vigo 1986 pour "Maine Océan", prix René Clair 1997 pour l'ensemble de son oeuvre, Carrosse d'or 2002 au Festival de Cannes, Jacques Rozier a réalisé "Adieu Philippine" (1962), chronique de la jeunesse sur fond de guerre d'Algérie, "Du côté d'Orouët" (1973) et "Les naufragés de l'île de la tortue" (1976). Quatre films en plus d'un demi-siècle... Il en a tourné deux autres, "Fifi martingale" (2001), jamais sorti en salles, et "Le perroquet parisien" (2007), resté inachevé.

Il a également tourné une vingtaine de courts-métrages, souvent remarqués, et travaillé pour la télévision. En 2019, Jean-Luc Godard (décédé depuis) saluait lui aussi la trace laissée par Jacques Rozier dans le cinéma français: "quand Agnès Varda est morte, j'ai pensé: la vraie Nouvelle Vague, on n'est plus que deux. Moi et (...) Jacques Rozier qui a commencé un peu avant moi".

Inscrivez-vous à la newsletter à la Chronique de Hugues Dayez

Chaque mercredi, recevez dans votre boîte mail la chronique du spécialiste Cinéma de la RTBF sur les sorties de la semaine.

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous