RTBFPasser au contenu
Rechercher

Le 6/8

Découvrez "E-box", la boîte aux lettres pour professionnels

À chaque professionnel son e-box !

Le 6-8

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

22 mars 2022 à 10:15Temps de lecture2 min
Par Elisée Baelongandi

Thierry Evens, porte-parole de l’UCM et chroniqueur du 6-8, vous parle ce matin, d’E-box, la boîte aux lettres pour professionnels.

Si vous n’en avez jamais entendu parler, E-box est la révolution qui va changer la vie des employeurs comme des indépendants. Il s’agit d’une boîte aux lettres virtuelles où vont arriver tous les messages d’administrations et d’autorités publiques. Elle vise donc à remplacer la boîte aux lettres physique et permettra de regrouper tous les messages et documents importants sur une seule adresse, ce qui évitera de devoir les classer ou de risquer de les égarer.

Lancée en février 2019 grâce à une loi mettant sur un même pied les courriers reçus par écrit et ceux via ce moyen électronique, elle est devenue de plus en plus opérationnelle chez les travailleurs. En effet, une majorité d’entreprises constituée de plus de 50 personnes et plus de 80% de celles ayant au moins 10 employés l’utilisent. Du côté des indépendants, le nombre d’utilisateur reste marginal avec environ 13% d’utilisateurs.

Ce petit chiffre est peut-être dû au fait que pour l’instant, cette catégorie ne reçoit pas encore énormément de messages mais cela ne risque pas de tarder car en avril, la Banque nationale va y communiquer les dépôts de compte annuel.

Getty Image

A partir de 2025, E-box deviendra obligatoire pour tous professionnels parce que tous les flux entre entrepreneurs et les administrations, tant fédérales que régionales, ne se feront qu’électroniquement via ce canal, à quelques exceptions près. Déjà actuellement l’ONSS, les organismes de sécurité sociale, le SPF Finance et le SPF Économie l’utilisent fortement.

Comment s’y inscrire ?

Toutes les entreprises en Belgique sont inscrites à la Banque-carrefour, ce qui leur donne un numéro d’entreprise. Considéré comme une identité, il est lié à une boîte E-box qu’il ne suffira que de rendre opérationnel. Pour ce faire, il faudra l’activer via "Itsme" ou avec un lecteur de carte et sa carte d’identité.

Là, il est possible de définir des collaborateurs, des gérants, des mandataires comme un comptable ou un membre du personnel. Il est à noter que tout individu mentionné aura un accès direct à tous les courriers confidentiels liés à l’entreprise.

Qu’en est-il du risque de piratage ?

De ce côté, Thierry rassure qu’il n’y a rien à craindre. N’étant pas un serveur, ce logiciel ne permet que de voir un flux d’informations, il n’est pas question de stockage. Les dossiers sont donc uniquement conservés de part et d’autre par les détenteurs, autrement dit, par le professionnel et l’administration dont il est question…

Pour plus d’information ou pour vous inscrire, n’hésitez pas à vous rendre sur le site myebox.be.

Getty Image

Retrouvez les dernières infos économiques et pour les indépendants avec Thierry Evens, et bien d’autres chroniques dans Le 6-8 en semaine sur la Une.

Sur le même sujet

Quel est le statut du conjoint aidant ?

Le 6/8

Mon cochon d'Inde gonfle anormalement, est-ce grave docteur ?

Le 6/8

Articles recommandés pour vous