Icône représentant un article video.

Le 8/9

Découvrez "La chanson du journaliste véreux" sur un air de Mylène Framer

22 juil. 2022 à 07:56Temps de lecture1 min
Par Philomène Parmentier

Cette semaine dans Le 8/9, Tamara Payne revient en Mylène Farmer pour vous chanter La chanson du journaliste véreux.

Sur l’air de Sans contrefaçon, Mylène Farmer a replacé les trois mots imposés cette semaine dans le Kidivrai : déconfiture, Lisette et canicule.

Les paroles de "La chanson du journaliste véreux"

Puisqu’il faut mentir, je vais écrire le pire
Mes articles sans correction sont de vrais torchons
À boulet je tire, je me fous de tout détruire
Pute à clic sans conviction, si tu cliques c’est bon
Je cherche en vain la gloire, mais j’sais pas faire de l’art
Si j’ai fait journalisme c’est pas par hasard
J’mets du sensationnel dans mon entête
Je n’en fait qu’à ma tête
Je fais des fautes à foison
Parce qu’en plus d’être méchant j’suis con
Puisqu’il faut mentir, je vais écrire le pire
Mes articles sans correction sont de vrais torchons
Je m’appelle Lisette et je suis analphabète
Pute à clic sans conviction, si tu cliques c’est bon
Allez clique sur mon article, oui je brise des vies
Mais je m’en fous, chaque clic c’est du pognon.
Allez clique Livia, clique Cyril, Sam clique s’il te plaît, j’ai besoin de gagner ma vie moi
J’écris du ridicule j’arrive à en être fière
Chaude comme la canicule mais moi je manque pas d’air
Je détruis, je bafoue par l’écriture
Vive la déconfiture
J’exagère dans la démesure
J’ose même mettre ma signature
Puisqu’il faut mentir, je vais écrire le pire
Mes articles sans correction sont de vrais torchons
À boulet je tire, je me fous de tout détruire
Pute à clic sans conviction, si tu cliques c’est bon
Allez cliquez, s’il vous plaît
Et on tape à la machine

Sur le même sujet

Les 5 objets à éviter dans une chambre d’hôtel

Le 8/9

Jean-Luc Fonck vous dévoile une routine qui est "Bon (ne) pour ce que tu as"

Le 8/9

Articles recommandés pour vous