Icône représentant un article video.

Pointbarre

Delphine Pointbarre : Arno

Delphine Pointbarre

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

25 avr. 2022 à 12:38Temps de lecture5 min
Par Delphine Pointbarre

Tandis que la France s’est allouée un nouveau président ce week-end, la Belgique s’est vue ravir l’un de ses fleurons. Un joyaux. Une personnalité. Un talent. Arno. Onze Arno. 

Dans quel bazar ils vient de nous mettre !

Arno is er niet meer. We wiesten dat het zou gebeuren, maar dat doet pijn. La peine que nous belges partageons. Du nord au Sud passant par le centre. La capitale, le cœur de ce pays, ce centre -ville si chère au chanteur Ostendais.

Hommes, femmes, wallons, flamants, bruxellois… on est tous d’accord : putain putain c’était vachement bien de t’avoir à nos côtés. Tu n’étais pas nationaliste, t’avais pas les cuisses d’un cycliste, mais avec toi la Belgique était plus que jamais surréaliste. 
Tu vas manquer. Verdomme. Zonder u zal het anders zijn. " J’ai eu une vie merveilleuse, j’ai voyagé partout dans le monde grâce à la musique, j’ai joui de la vie. Je prends ce bonheur avec moi. Merci la vie ! "

Rust Zacht Arno !

Les billets d’humeur de Delphine, la vision féminine du quotidien, la chronique qui vous apporte votre premier sourire du matin, le lundi à 08h45 dans Coffee on the Rocks sur Classic 21.

Sur le même sujet

Arno : L’Angleterre et Elvis (épisode 11/20)

Arno

Arno : Reprises dont son duo avec BJ Scott (épisode 8/20)

Arno

Articles recommandés pour vous