Monde

Démissions en cascade au gouvernement britannique : le ministre de l’Éducation quitte aussi le navire

Robin Walker à Londres en mars 2018

© Tous droits réservés

06 juil. 2022 à 10:30 - mise à jour 06 juil. 2022 à 12:14Temps de lecture1 min
Par Belga, édité par K.Dero

Les démissions défilent depuis mardi soir dans le bureau du Premier ministre britannique Boris Johnson. Après les ministres des Finances Rishi Sunak et de la Santé Sajid Javid en soirée, le secrétaire d’État chargé de l’Enfance et de la Famille Will Quince et l’assistante auprès du secrétaire d’État aux Transports Laura Trott mercredi matin, c’est au tour du ministre de l’Éducation Robin Walker de jeter l’éponge, rapportent les médias britanniques, dont la BBC.

Le ministre britannique de l’Éducation démissionne à son tour
Le ministre britannique de l’Éducation démissionne à son tour © Belga

Dans une déclaration, le député de Worcester en charge des Normes scolaires déclare que le gouvernement a été "éclipsé par les erreurs et doutes sur l’intégrité" de son dirigeant. Depuis mardi soir, 13 collaborateurs et collaboratrices du gouvernement de Boris Johnson ont démissionné, décompte la BBC.

Sur le même sujet :

Bojo dit vouloir "continuer"

Le Premier ministre britannique Boris Johnson a affirmé mercredi sa détermination à "continuer" le mandat qui lui a été confié, malgré les démissions en cascade au gouvernement qui l’affaiblissent, sur fond de scandales à répétition.

"Nous allons continuer à remplir le mandat qui m’a été confié", a déclaré le chef du gouvernement lors d’une séance hebdomadaire de questions au Parlement particulièrement électrique. "Le travail d’un Premier ministre dans des circonstances difficiles, quand un mandat colossal lui a été confié, est de continuer, et c’est ce que je vais faire", a-t-il ajouté.

Boris Johnson a ensuite déclaré que, "rétrospectivement", il aurait dû réaliser que le député conservateur Chris Pincher, qu’il avait nommé en février dernier au poste en vue de "chief whip" adjoint au Parlement, malgré des accusations d’agression sexuelle déjà en 2019, n’aurait pas changé.

Le travail d’un Premier ministre dans des circonstances difficiles, quand un mandat colossal lui a été confié, est de continuer

Ce dernier d’une série de scandales qui éclaboussent le mandat du dirigeant conservateur a mené à la démission de 18 membres de son gouvernement, dont plusieurs ministres importants, selon un décompte de la BBC après la séance parlementaire de la mi-journée.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous