Regions

Démolition du viaduc Herrmann-Debroux : le Brabant wallon réclame une concertation

© Tous droits réservés

15 nov. 2021 à 10:03Temps de lecture2 min
Par Tom Denis avec Brabara Boulet

Les autorités du Brabant wallon s’inquiètent du réaménagement de la fin de l’autoroute E411 à Bruxelles. La semaine dernière, André Flahaut (PS) a fait part de ses préoccupations à ce sujet. Le député fédéral socialiste n’est pas le seul, la province, elle aussi, réclame une concertation.

En effet, cette entrée de Bruxelles doit connaître un fameux changement dans les années à venir. Les modifications de ce quartier d’Auderghem en lisière de la ville pourraient, en effet, impacter un nombre important de Brabançons wallons qui entrent chaque jour dans la capitale.

Le viaduc va disparaître

Le gouvernement bruxellois a approuvé cet été un Plan d’Aménagement Directeur (PAD) du quartier Delta à Auderghem, qui prévoit la démolition du viaduc Herrmann-Debroux, ce petit morceau d’autoroute suspendu au-dessus de la ville, "ce vestige de l’urbanisme des années 70", comme le qualifie le gouvernement bruxellois. Ce dernier ambitionne de le remplacer par une entrée de ville plus apaisée.

Les navetteurs impactés ?

Les habitants de ce quartier d’Auderghem et les autorités communales ont été consultés dans le cadre d’une enquête publique mais en Brabant wallon, le collège provincial regrette ne pas avoir été contacté. Fin octobre, le Député-Président du Collège provincial, Tanguy Stuckens (MR), a alors pris sa plume pour réclamer, au Premier Bruxellois Rudi Vervoort, une concertation. "Il y a des dizaines de milliers de personnes qui empruntent cette voie comme d’autres grands axes qui relient Bruxelles avec sa périphérie. L’impact en matière de mobilité est évident pour les personnes qui travaillent ou qui étudient à Bruxelles. Le besoin de concertation est nécessaire pour que les Brabançons wallons soient rassurés sur le fait qu’ils ne seront pas impactés négativement", argumente Tanguy Stuckens.

La Région seule compétente pour les plans d’aménagement

Au cabinet du ministre-président bruxellois, Rudi Vervoort, on explique que le plan d’aménagement pour le viaduc Herrmann-Debroux adopté cet été est une "vision" pour l’avenir de ce quartier et que la Région bruxelloise est seule compétente pour définir une vision sur son territoire. Le projet concret, lui, fera inévitablement l’objet d’une concertation "puisque qu’il impactera (ou non) sur la mobilité des territoires voisins. Par ailleurs, il y a déjà eu des concertations", indique le cabinet de Rudi Vervoort.

Actuellement, le gouvernement de la Région Bruxelles-Capitale dit préparer une note pour clarifier le calendrier et la méthode de réalisation.

Archive JT: Le viaduc Hermann Debroux peut-il être démoli ? (01/08/16)

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous