Icône représentant un article video.

Coupe de Belgique

Denzel Dumfries, le piston droit qui a fait mal aux USA mais qui rate beaucoup

Avec la victoire face aux USA, les Pays-Bas se sont qualifiés en quarts de finale de la Coupe du Monde pour la 3e fois au 21e siècle (2010, 2014 et 2022). La victoire acquise 3-1 porte le sceau de Denzel Dumfries. Auteur de deux assists et d’un but, l’ailier de l’Inter a été intenable.

Denzel Dumfries est devenu, grâce à sa belle prestation offensive, le tout premier piston à être impliqué sur au moins 3 buts (1 but, 2 assists) dans un match à élimination directe de Coupe du Monde depuis 1966 d’après Opta. Il n’est aussi que le 3e joueur des Pays-Bas impliqué sur au moins 3 buts dans un match de Coupe du Monde après Johan Cruyff en 1974 et Rob Rensenbrink en 1978 (2 fois).

Intenable offensivement, le joueur de l’Inter a touché 70 ballons, le plus haut total dans son équipe et adressé 11 passes dans le dernier tiers (2e plus haut total des Pays-Bas). 

Loading...

Eviter les trop grosses erreurs et les pertes de balles

Si son apport offensif est à souligner, il faudra quand même faire attention au prochain tour. Car Denzel gaspille beaucoup et rate beaucoup. En témoigne ses 38 passes tentées avec un taux de 63% de réussite, ses 3 duels gagnés sur 8, mais surtout ses 28 ballons perdus.

Si face aux USA, ça passe, il faudra faire mieux pour que Louis van Gaal continue sa belle série. Le sélectionneur des Pays-Bas n’a perdu aucun des 11 matches qu’il a dirigés à la Coupe du Monde (8 victoires, 3 nuls), soit le plus haut total de rencontres sans jamais s’incliner pour un entraîneur dans la compétition. Seul Luiz Felipe Scolari (12) a connu une plus longue série d’invincibilité pour ses débuts en Coupe du monde. 

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous