RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions Hainaut

Dépassé par Omicron, le collège Saint-Michel à Gosselies repasse en cours à distance

24 janv. 2022 à 11:38Temps de lecture1 min
Par Mathieu Van Winckel

Une semaine à nouveau de cours à distance. C’est reparti comme il y a quelques mois. Un tiers du personnel et un quart des élèves sont absents. Malades ou en quarantaine. Il fallait prendre une décision et c’est donc la fermeture dès ce lundi matin. Le Collège Saint-Michel, comme beaucoup d’autres écoles, a déjà pris le pli. Les cours de math, ce matin, se donnent déjà à distance. Frédéric Pierson donne son cours, dans sa classe, comme d’habitude. Sauf que la classe est vide. Les élèves sont connectés depuis chez eux. Tout ce que le prof écrit sur le tableau interactif, est visible sur leur écran. "C’est plus difficile de travailler comme ça parce qu’en classe on voit leur visage et on comprend vite s’ils décrochent ou non. Ici, il faut beaucoup plus d’efforts pour les interpeller, vérifier et anticiper leurs problèmes."

La direction de l’école a tenu à apporter des solutions aux élèves qui n’auraient pas accès au matériel informatique chez eux. Surtout les élèves du premier degré qui n’ont pas encore connu les cours à distance. "Nous avons une salle informatique qui reste accessible pour ceux qui auraient des problèmes de connexion chez eux", explique la directrice Véronique Petit. "Et pour ceux qui n’ont pas le matériel, nous pouvons prêter des ordinateurs portables. Souvent, il y en a déjà un à la maison mais il est occupé par un des parents en télétravail lui aussi."

C’est donc à nouveau une semaine de cours à distance qui se profile. Le temps de faire baisser le nombre d’infections et de quarantaines. Dans l’espoir qu’une semaine suffise et que l’école se remplisse à nouveau lundi prochain.

Ecoles: règles Covid pour la rentrée des classes (JT 09/01/2022)

Sur le même sujet

Coronavirus : le "risque global" lié à Omicron toujours très élevé, avertit l'OMS

Coronavirus

Coronavirus : Pfizer-BioNTech débutent l'essai clinique d'un vaccin contre Omicron

Coronavirus

Articles recommandés pour vous