Icône représentant un article video.

Belgique

Dépénalisation du travail du sexe : un an après, quel bilan ?

Travail du sexe : bilan un an après la décriminalisation

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Temps de lecture
Par V. de Thier, sur base d'un reportage de D. Dussein, J.Turli et J. Rans

Il y a un an, la Belgique devenait le premier pays européen à dépénaliser la prostitution. Un moyen de sortir la profession de la clandestinité. Pour les acteurs de terrain, le bilan est plutôt positif, mais cette décriminalisation est loin de résoudre tous les problèmes, notamment celui de la stigmatisation des travailleurs et travailleuses du sexe.

Ceux-ci rencontrent en effet encore de grandes difficultés dans l'accès aux services et aux besoins humains élémentaires, tel que l'ouverture d'un compte en banque professionnel dans ce secteur ou l'accès au logement.

Par ailleurs, les travailleurs et travailleuses du sexe ne disposent toujours pas d'un statut salarial, pointe l'association belge pour les droits des travailleuses et travailleurs du sexe Utsopi, ajoutant qu'à cet égard, un nouveau texte législatif est en cours d'élaboration au sein du cabinet du ministre de la Justice Vincent Van Quickenborne. L'association craint toutefois qu'un cadre trop restrictif ne recrée "de nouvelles situations de clandestinité pour les travailleurs et travailleuses du sexe".

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous