On n'est pas des pigeons

Déperdition et chauffage d’appoint : nous avons testé

Déperdition et chauffage d'appoint 1

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

17 oct. 2022 à 09:53 - mise à jour 17 oct. 2022 à 11:51Temps de lecture3 min
Par On n'est pas des pigeons

Plutôt que de chauffer toute une pièce où vous êtes, serait-il possible de ne chauffer que la petite bulle d’air qui vous entoure ? En revêtant un pull, des mitaines et un bonnet ou encore en optant pour un chauffage d'appoint. C’est l’objet du test du Professeur Fabrizio Bucella.
 

© Getty Images

Vos factures ont augmenté, vous cherchez des solutions pour baisser la température à la maison mais vous craignez d'avoir froid ?

Pourquoi ne pas acheter un chauffage d'appoint ? Encore faut-il qu'il soit efficace... Alors nous avons vérifié si un, le moins puissant d'entre eux, faisait le taf.

Est-ce que cela vaut la peine d’acheter un chauffage électrique ?

Il faut bien faire attention à une chose, c’est le concept. Si on ne chauffe pas la pièce mais qu’on chauffe localement l’endroit où on travaille par exemple, cela peut valoir la peine.

Toujours du chaud vers le froid

Selon le second principe de la thermodynamique, la chaleur se diffuse du corps chaud au corps froid. Un poulet ne se refroidit pas dans le four et la glace ne se réchauffe pas dans le frigidaire.

La déperdition est la perte ou le gain de chaleur causée par la rupture thermique.

(1) en été, l’air chaud extérieur vient réchauffer la bicoque intérieure (plus froide)
(2) en hiver, l’air chaud intérieur vient réchauffer la rue extérieure (plus froide)

C’est toujours dans l’autre sens de ce que l’on voudrait, because le second principe de la thermodynamique.

Cette déperdition s’effectue par ce qu’on appelle les ponts thermiques : lesdits ponts transportent les calories dans un sens ou dans l’autre (extérieur vers intérieur ou l’inverse), mais toujours du chaud vers le froid (because on l’a déjà dit).

Est-ce que cela vaut la peine d’acheter un chauffage électrique ?

Déperdition et chauffage d'appoint 2

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Cette affaire du second principe de la thermodynamique, est quand même bluffante. Il est aussi à l’œuvre quand vous sortez de la douche. Brrr. Vous grelottez. Le froid s’insinue. Pourquoi ? On pompe de l’énergie du corps, afin de faire évaporer les particules d’eau. Vous frissonnez.

Pour ce test, on va faire deux expériences, vu qu’on a deux mains :

  • (a) tremper la main dans de l’eau tiède et la mettre face au ventilateur. On frissonne.
  • (b) tremper la main dans de l’éther et la mettre face au ventilateur : on frissonne plus, car l’éther s’évapore plus rapidement, il pompe plus d’énergie du corps.

L’évaporation pompe de l’énergie, on a une sensation de froid (comme lorsqu’on sort de la douche). Voici le graphique de la déperdition.

Ensuite, match entre

  • (a) appareil : chauffage d’appoint Capsule Desk De Longhi (58,00€)
  • contre (b) mitaines (gants sans bouts, afin de travailler à l’ordinateur)

Il faut vérifier la consommation du chauffage d’appoint. Imaginez, ce sera le cas de notre chauffage d’appoint, qu’il consomme 360 watts. Pour 5 heures, cela fait 1800 watts, soit 1,8 kW. À 50 centimes le kilowatt heure, cela vous fait 0,90 centime. Cela semble peu mais… sur 365 jours, cela fait quand même 328,50 euros ! , somme à laquelle il faut ajouter le prix d’achat de l’appareil.

Par contre, si on prend un chauffage d’appoint, on va tourner entre 600 et 2000 watts, soit 2 à 5 fois plus.

Quid des mitaines ? Le grand Glenn Gould lui-même jouait au piano avec des mitaines, on peut donc travailler avec.

Résultats des tests

Le petit chauffage sert à compenser localement une perte de chaleur, jamais à chauffer une pièce. Le flux d’air va se refroidir super vite dès la sortie de l’appareil (dilatation, déperdition…). Il est par contre utile si l’on souhaite bosser quelques heures.

Le verdict des animateurs : admiratifs du look du Professeur, ils votent pour la solution moins chère des vêtements. Ils ont bien compris qu’il est plus utile de réchauffer le corps que l’air ambiant. Annie, elle, conseille au Professeur d’aller acheter un bon "calbar" Damart., ce qui amuse tout le monde.

Retrouvez "On n’est pas des pigeons" du lundi au vendredi à 18h30 sur la Une et en replay sur Auvio.

Pour plus de contenus inédits, rendez-vous sur notre page Facebook et sur YouTube.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous