RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions Liège

Dernier jour de cours pour 2021 pour les élèves troispontois de Saint-Joseph

En maternelle, ce jeudi, les enfants n’avaient pas encore conscience qu’il s’agissait de l’avant-dernier jour d’école.
17 déc. 2021 à 05:23Temps de lecture2 min
Par Olivier Thunus

Ce vendredi, c’est le dernier jour de cours de 2021 pour les élèves de maternelle et de primaire. Les cours sont en effet suspendus la semaine prochaine dans le cadre des mesures sanitaires. A l’Institut Saint-Joseph de Trois-Ponts, peu d’élèves profiteront de la garderie. Ils seront entre un et trois durant la semaine. Parents, enseignants et enfants se disent conscients des enjeux, avec parfois certains regrets.

Pas d’excitation particulière à l’approche du dernier jour d’école pour les enfants. Pour les enseignants non plus, même si la course contre la montre est engagée : " D’un côté c’est bien parce que les enfants sont très fatigués mais d’un autre côté, au niveau des apprentissages, on n’a pas toujours le temps de terminer ce qu’on avait prévu ", explique Pauline, institutrice. " On a quand même prévu de faire des petites chansons, un petit goûter, des petites histoires de Noël, tout ça dans une ambiance cocoon ", précise Geneviève, autre institutrice de l’école. Quant à la directrice, Chantal Jeunejean, elle confirme : " On va faire une petite fête quand même dans nos classes et nous avons prévu un petit cadeau personnalisé pour chaque personne qui travaille avec nous à l’école. Nous allons aussi déposer des petits photophores dans les commerces de Trois-Ponts ".

Au plus ils sont avec nous, mieux c’est

Une semaine sans cours, c’est aussi une semaine où il faut occuper et garder les enfants, mais dans cette petite école de 60 élèves, cela ne pose pas vraiment de problème pour les parents. Ils se montrent d’ailleurs compréhensifs : " Il y a une garderie, donc la semaine prochaine il y a trois jours où ils viendront le matin et les deux jours qui restent, je serai en congé. Avec l’augmentation des cas, c’est bien mais c’est vrai que pour garder les enfants quand on travaille, il faut s’organiser ", explique Estelle. " Je suis enseignante et je dois continuer à travailler avec mes élèves en secondaire. Donc c’est son papy et sa mamy qui la garderont. J’aurais préféré qu’elle reste à l’école parce qu’elle est en première maternelle et que le fait d’arrêter une semaine plus tôt, ils perdent des apprentissages ", estime Aline. " Je suis indépendante et je sais garder moi-même mes enfants vu que les employés peuvent tenir mon magasin. Mes enfants sont très fatigués donc ça m’arrange parce que je peux les garder ", ajoute Astrid. " J’ai été un peu surprise mais avec le covid, au plus ils sont avec nous mieux c’est ", complète Cheyenne.

On va quand même devoir travailler

Quant aux enfants, ils sont plutôt contents de cette décision, tout en restant studieux et conscients des enjeux : " C’est bien parce qu’on a des congés, on peut travailler, on peut faire plein de trucs, et on passe du temps avec nos parents donc c’est mieux ", se réjouit Omar. " C’est bien comme ça, on peut étudier les deux dictées et la poésie qu’on a à préparer. Venir à l’école va quand même un peu me manquer ", ajoute Maxime. " C’est bien comme ça, on peut à la fois étudier et jouer, mais je préférerais quand même un peu venir à l’école ", affirme Shannon. " Et puis c’est pour faire baisser le coronavirus ", explique Gladys. " C’est bien pour être chez nous mais on va quand même devoir travailler. C’est pour le covid, pour que ça soit comme avant ", conclut Baptiste.

La rentrée scolaire, ce sera le 10 janvier.

Sur le même sujet

La gestion de la crise sanitaire en plus de la mise en place du Pacte d’excellence : "C’est trop", pour les directions d’école

Articles recommandés pour vous