Coronavirus

Derrière les chiffres : être vacciné et contaminé, ça arrive à quelle fréquence ?

© © Tous droits réservés

28 mai 2021 à 10:54Temps de lecture3 min
Par Johanne Montay

Les Clés de l'Info : peut-on attraper le covid en étant vacciné ?

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Chaque semaine, Derrière les chiffres décrypte les données de la pandémie de Covid-19, en collaboration avec l’épidémiologiste Marius Gilbert (ULB). Ce vendredi, nous nous penchons sur l’efficacité vaccinale.

Peut-on contracter la maladie une fois vacciné ? Oui, et ce n’est pas une surprise, car on le sait depuis le départ. Dans les essais cliniques, 30 à 40.000 personnes ont été enrôlées par les groupes pharmaceutiques, qui ont déclaré des efficacités élevées variables selon les produits, souvent au-delà de 90%.


Lire aussi:  Vacciné contre le Covid-19 et pourtant malade: comment est-ce possible? Faut-il s'en inquiéter?


 

 
Cela signifie qu’un petit pourcentage de personnes, dans la cohorte vaccinée, a tout de même été infectée, avec ou sans symptômes. Déjà, dans les essais cliniques de Pfizer, il y avait eu 8 personnes infectées parmi les personnes vaccinées, pour 170 parmi les personnes non vaccinées. La vaccination diminue donc très fortement le risque d’infection, mais ne l’élimine pas. Cependant, cette diminution est très importante.

Dans quelle proportion ?

Avec la vaccination de million de personnes dans la vie réelle, il est maintenant possible de disposer de données d’efficacité plus larges. Deux études récentes apportent des chiffres.

Le CDC américain (Centers for Disease control and prevention) vient de publier un rapport qui fait état de 10.262 cas parmi les personnes vaccinées aux USA entre le 1er janvier et le 30 avril. Cela peut paraître beaucoup, mais il y avait au 30 avril autour de 101 millions de personnes vaccinées. Quand on fait le rapport entre les deux, on se situe donc à 1 cas sur 10.000.

Parmi ces 10.262 personnes, 27% ont eu des infections asymptomatiques. Mais 10% de ces 10.262 Américains ont été hospitalisés. Il y a eu également 162 décès. Cela fait donc un rapport de 1,6 décès par million d’habitants. Par conséquent, la vaccination limite les décès à un niveau parfaitement acceptable.

En Israël, une étude publiée dans The Lancet confirme de manière plus solide ces résultats, en comparant le taux d’infection, d’hospitalisation et de décès chez les personnes vaccinées et non vaccinées. On retombe sur des résultats analogues, avec, par exemple, dans la même période, une incidence de 91,5 cas pour 100.000 personnes par jour, chez les personnes non vaccinées, et de seulement 2,1 cas pour 100.000 par jour, chez les personnes ayant reçu les deux doses.

En termes absolus, cela fait une différence de 89,4 cas évités par la vaccination pour 100.000 personnes par jour. En termes relatifs, cela correspond à une efficacité vaccinale de 96%, très conforme aux premiers tests cliniques de Pfizer. A propos des hospitalisations et des décès, les chiffres d’efficacité sont analogues, voire encore légèrement supérieurs.

A quel point est-on déjà protégé par une première dose d’un vaccin à deux doses ?

L’étude du Lancet donne une première estimation : après une dose seulement, l’efficacité sur la prévention des cas est plus faible, 57%, mais c’est déjà une protection significative qui se rapproche de l’efficacité vaccinale du vaccin contre la grippe saisonnière, par exemple. Par contre, l’efficacité est déjà plus élevée, après une dose, pour éviter les hospitalisations et les décès : 75,7% de protection contre les hospitalisations, et 77% contre les décès.

Deux doses sont nécessaires pour maximiser la protection pour les personnes qui n’ont pas été infectées préalablement par le virus. La Belgique n’a d’ailleurs pas décidé de supprimer la 2e dose pour ces patients avec une sérologie positive. Mais il y a déjà une bonne protection contre les formes sévères après une dose, dont on bénéficie d’ailleurs déjà aujourd’hui en Belgique, et que l’on peut observer par la réduction des hospitalisations et des décès.

Vaccination: les deux doses sont nécessaires (JT 24/05/2021)

Vaccin : Même avec des anticorps il faut deux doses

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

Coronavirus en Belgique : 32 seniors vaccinés infectés après un voyage en car à Blankenberge

Articles recommandés pour vous