RTBFPasser au contenu
Rechercher

Cinéma

Des arbres, des fleurs et surtout de la couleur

Des arbres amoureux… et en couleurs en plus
30 juil. 2022 à 10:14Temps de lecture2 min
Par Nicolas Buytaers

Le 30 juillet 1932, il y a 90 ans, Walt Disney sortait son premier dessin animé en couleurs. Avec à la clé, le premier Oscar du meilleur court-métrage d’animation de l’Histoire. La révolution était en marche…

Deux arbres s’aiment d’un amour tendre. Alors que dans son coin, une vieille souche acariâtre, moribonde et surtout jalouse, les envie. Elle les envie tellement qu’elle déclenche un incendie afin de brûler… cette passion. Heureusement pour nos amoureux et tous les autres végétaux de la forêt, les oiseaux sont là pour les aider et les sauver des flammes…

Loading...

Voilà comment nous pourrions résumer ce dessin animé tout simplement intitulé "Des arbres et des fleurs". Un court-métrage sorti le 30 juillet 1932 (il y a 90 ans jour pour jour), une animation des Studios Disney, un film issu de leur série "Silly Symphonies". Pour la petite histoire, ces Joyeuses Symphonies (en VF dans le texte) racontent de petites histoires indépendantes les unes des autres sans les personnages fétiches de l’Oncle Walt comme Mickey et les autres. Bref, ce sont autant de moments suspendus dans le temps et dans l’air… d’une mélodie des plus agréables et festives.

Une jolie dame arbre amoureuse
Une jolie dame arbre amoureuse (Walt Disney Productions)

Outre son anniversaire et son thème terriblement actuel (comment sauver une forêt d’un incendie), l’épisode qui nous intéresse aujourd’hui vaut le détour pour cette particularité technique : il s’agit du premier dessin animé en couleurs de la maison Disney. Alors que l’équipe avait démarré la production en noir et blanc, Walt Disney le sentait en son for intérieur, il fallait quelque chose de plus pour emmener au sommet cette histoire d’amour. Lui qui a toujours été à la pointe de la technologie, lui qui a toujours repoussé les limites de son art pour la joie des spectateurs, voilà qu’il s’intéresse de plus près aux travaux d’un drôle de trio d’ingénieurs. Leurs noms ? Herbert Kalmus, Daniel F. Comstock et W. B. Westcott. Ce sont eux qui imaginent le procédé dit Technicolor et ce sont eux qui fondent la Technicolor Motion Picture Corporation. Bref, c’est grâce à eux que la couleur est arrivée dans nos salles obscures. Imaginé en 1915, ce procédé est balbutiant et onéreux. Mais, nos 3 révolutionnaires s’accrochent à leur idée…

Monsieur arbre pourchassé par les flammes
Monsieur arbre pourchassé par les flammes (Walt Disney Productions)

Donc Walt tente de convaincre son frère Roy que le technicolor c’est l’avenir et qu’il serait judicieux de réaliser des dessins animés en couleurs. Roy est réticent mais Walt insiste. Il insiste tellement et négocie farouchement avec ses inventeurs qu’il obtient les droits exclusifs sur ce procédé pour les 5 prochaines années. D’autant plus que depuis peu (nous sommes en 1932, je vous le rappelle), Kalmus et les siens viennent de concevoir (enfin) une caméra qui permet de tout filmer en couleur. C’est le déclic et le go attendu par Walt Disney pour se lancer…

Une vilaine souche… et jalouse en plus
Une vilaine souche… et jalouse en plus (Walt Disney Productions)

Avec la sortie en salles du film "Des arbres et des fleurs", le succès, tant critique que public, est au rendez-vous. Tout le monde tombe sous le charme de ces couleurs mises au service de l’histoire et de l’animation. Les professionnels du 7e Art sont tellement subjugués qu’au sein de l’Académie, The Academy en VO, ils créent un nouveau prix, une nouvelle catégorie, un nouvel Oscar, celui du meilleur court-métrage animé. Un Oscar remporté pour la première fois par… "Des arbres et des fleurs" ! La suite, vous la connaissez, les Studios Disney sortiront en 1937 leur premier grand classique de l’animation, "Blanche Neige et les 7 Nains" !

Sur le même sujet

Bambi a 80 ans : retour sur ce qui était à la base un roman antifasciste

Cinéma - Animation

Une demande en mariage à Disneyland ruinée par un employé : la vidéo virale

Tipik - Pop Culture

Articles recommandés pour vous