RTBFPasser au contenu
Rechercher

Energie

Des décisions attendues ce lundi sur le prix des carburants et l'énergie en Belgique

Des décisions sont à attendre dans "les prochaines heures", soit demain/lundi, sur les prix des carburants à la pompe et/ou sur ceux de l'énergie (électricité, gaz, mazout), entend-on en coulisses dimanche. Un kern consacré à l'énergie est d'ailleurs prévu lundi en fin d'après-midi.

Côté flamand cette fois, le président de Vooruit Conner Rousseau a exprimé dimanche auprès de VTM son attente de décisions en matière d'énergie (TVA sur le gaz) et de carburants (baisse des accises) pour lundi soir. La baisse de la TVA à 6%, que réclament les socialistes sur l'électricité et le gaz, devrait être pérenne, estime-t-il, mais une baisse temporaire peut déjà être un premier pas. La prolongation dans le temps du tarif social élargi est à voir en fonction de cette possible décision sur une baisse de TVA, ajoute le jeune président de parti. 

La question du timing se pose, car la semaine à venir sera aussi déterminante pour le nucléaire, le fédéral devant trancher en principe d'ici le 18 sur la possible prolongation de deux réacteurs au-delà de 2025. 

 

Petra De Sutter (Groen), vice-Première, a indiqué dimanche dans De Zevende Dag (Eén, VRT) ne pas vouloir attendre un accord global sur le nucléaire, pour déterminer des mesures allégeant la facture des citoyens. Annelies Verlinden (CD&V) tient le même discours. 

Du côté des Verts francophones, les deux dossiers semblent toutefois liés, dans le discours tenu dimanche par le co-président d'Ecolo Jean-Marc Nollet, auprès de RTL: "Aussi bien sur le chauffage, l'électricité que la mobilité, il faut au niveau belge des mesures ponctuelles et des mesures structurelles", résume-t-il.

À court terme, "tous les présidents de parti vont dans le même sens, il faut maintenant fixer les montants".

Aller vers le 100% renouvelable

À plus long terme, les écologistes, aussi bien francophones que flamands, insistent sur l'importance de prévoir davantage d'aide pour isoler les habitations, le développement des alternatives à la voiture, l'accélération de la transition vers le renouvelable. "La question qui se pose aujourd'hui (d'une prolongation ou non de quelques réacteurs nucléaires), est limitée aux 10 ans à venir", affirme Jean-Marc Nollet. "L'horizon, le cap", reste le même: "100% renouvelable".

Dans cette même ligne d'idée, Petra De Sutter plaide dimanche dans une communication pour une baisse des prix du transport en commun et pour une TVA minimum sur l'achat et l'installation de panneaux solaires, pompes à chaleur et chauffe-eau solaires, pour toutes les habitations (sans limitation liée à l'âge du bâtiment). 

Si Jean-Marc Nollet ne se prononce pas contre une baisse des prix des carburants à la pompe à court terme, Petra De Sutter (Groen) a indiqué dans De Zevende Dag ne pas être favorable à la proposition de Vincent Van Peteghem, d'une baisse des accises au minimum sur les carburants. La baisse maximale des accises couterait selon elle deux milliards d'euros par an et comporte un risque d'effets pervers, note-t-elle.

Loading...

Sur le même sujet

Carburants, chauffage: ce que les mesures gouvernementales vont changer pour votre portefeuille

Belgique

Prix de l'énergie : action surprise des syndicats de Safran pour protester contre la hausse des prix

Prix de l'énergie

Articles recommandés pour vous