Belgique

Des employés d'Engie auraient créé frauduleusement des contrats fixes: menaces de licenciement et arrêts de travail

17 oct. 2022 à 15:03 - mise à jour 17 oct. 2022 à 18:44Temps de lecture1 min
Par Xavier Lambert, avec Jenifer Istace

C'est une information RTBF : des arrêts de travail sont en cours chez Engie suite à des menaces de licenciement envers des employés "indélicats". Ceux-ci seraient soupçonnés d'avoir prolongé un tarif fixe pour des collègues, et ce après la date limite définie par la direction.

Le porte-parole d'Engie confirme que 17 dossiers sont bien concernés et pourraient mener à des licenciements.

Ces dossiers concernent effectivement "des opérations irrégulières dans les gestions de contrat, créés irrégulièrement avec des prix fixes, de manière rétroactive", précise-t-il.

Des arrêts de travail ont été organisés par les syndicats en réactions à ces menaces de licenciements, notamment sur les site de Gosselies et Gand.

Ce qui est inacceptable pour les syndicats, c'est le manque de concertation. "On veut avoir des concertations et on a demandé un bureau de concertation d’urgence au sein du secteur" explique Nicolas Schietacatte de la CGSLB. Selon lui, un préavis de grève a été envoyé par tous les syndicats confondus pour toutes les unités techniques au sein d’Electrabel, au sein d’Engie Electrabel".

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous