Des épines pour protéger la tortue de Jan Fabre sur la Citadelle de Namur

L'esquisse du nouveau nid végétal en cours d'aménagement autour de la tortue de Jan Fabre

© Ville de Namur

18 nov. 2019 à 06:00Temps de lecture1 min
Par François Louis

La tortue de Jan Fabre trônera bientôt au milieu d’une couronne d’épines. Les travaux d’aménagement viennent de démarrer. Ils dureront environ 3 mois. Des grues vont creuser un large trou autour de la tortue. Si bien que la sculpture sera bientôt entourée d’un fossé, un peu comme les douves d’un château du Moyen Âge. Sauf que ce fossé ne sera pas rempli d’eau mais par un arbuste épineux, le berberis vulgaris, un cousin de l’aubépine. Les visiteurs pourront s’approcher de la tortue, jusqu’à trois mètres environ, tourner autour mais ceux qui voudront grimper dessus y laisseront un morceau de pantalon.

Au milieu de son nouveau nid, la tortue sera installée sur quatre socles en béton, posés sous chaque nageoire. La sculpture sera légèrement réorientée vers la droite, afin de pointer plus précisément dans la direction du confluent. En 2015, lors de son installation, qui était en principe provisoire, elle avait été tournée vers la statue du Roi Albert, qui a été déplacée depuis. Cette orientation vers l’embouchure de la Meuse correspond à la volonté de l’artiste : la tortue de Jan Fabre regarde vers la mer.

 

Archives : Journal télévisé 03/08/2017

Les oeuvres d'art exposées dans les rues de la Ville de Namur sont régulièrement l'objet de vandalisme. 

Namur : la statue du Molon encore vandalisée, la Ville la retire

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

Procès pour harcèlement sexuel contre l’artiste Jan Fabre : "Ça a ouvert le débat"

Articles recommandés pour vous