On n'est pas des pigeons

Des éponges à fabriquer soi-même

Des éponges à fabriquer soi-même

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

28 févr. 2019 à 12:30 - mise à jour 28 févr. 2019 à 12:30Temps de lecture2 min
Par On n'est pas des pigeons

Connaissez-vous les tawashi? Tawashi, ça veut dire éponge ou brosse à gratter en japonais et c’est comme ça qu’on appelle ces petites éponges en tissus à fabriquer soi-même. C'est très simple à faire soi-même, ça permet de récupérer des vieux bouts de tissu. Et que c’est super pour la vaisselle ou pour nettoyer tout type de surface. Bref c’est écologique, économique et ça remplace (en partie du moins) la bonne vieille éponge jaune et bleue.

Fabriquez votre tawashi vous-même

Pour faire un tawashi on a besoin:

  • D’une planche en bois
  • D’une équerre
  • D’un crayon
  • De 20 clous.

Vous faites un carré de 14 cm de côté. Vous plantez un clou à 3 centimètres de chaque angle puis plantez les autres clous à 2 centimètres les uns les autres.
Résultat, vous venez de fabriquer un métier à tisser! C’est avec ce métier à tisser que vous allez pouvoir faire vos tawashi.

Éponge zéro : récupération

Qui dit éponge zéro déchet dit récupération. Vous allez donc récupérer des chaussettes trouées ou dépareillées, des vieux t-shirts à longues manches, des leggings trop petits, des collants abîmés. Bref ce que vous voulez comme tissu, du moment que ce soit un "tube" de tissu. Vous allez découper dans ce "tube" dix petites bandelettes de 2 à 3 cm de large (si c’est dans 2 tissus de couleurs différentes c’est encore plus joli).

Et vous allez les disposer sur votre métier à tisser. 5 bandes dans un sens. 5 bandes dans l’autre sens, en commençant une fois au-dessus, une fois en-dessous. Une fois que c’est fait vous allez attraper une extrémité et la faire passer dans la boucle d’à côté. (1-2. Je mets 2 dans 1 et je garde 2 etc). Vous faites le tour du métier à tisser. Et  votre tawashi est terminé!

Il faut le faire une fois ou deux et une fois qu’on a le truc, ce n’est vraiment pas compliqué. C’est même un chouette atelier à faire avec vos enfants. Vous pouvez en faire de plus grands si votre carré est plus grand et comporte plus de clous. Et pour ceux qui sont plus habiles, il y a aussi des tawashi tricotés ou crochetés.

Coquilles d’œuf et nylon

Pour tout ce qui est : plan de travail, sets de table etc, c’est super. Pour une vaisselle pas trop trop sale c’est parfait aussi. Maintenant c’est vrai que votre plat à gratin plein de croûtes brûlées, il va être difficile à nettoyer avec votre tawashi parce qu’il n’y a pas de côté rugueux pour récurer. Alors soit pour ça vous utilisez une éponge traditionnelle. Soit vous broyez des coquilles d’oeufs (que vous aurez lavées au préalable) et vous vous servez de cette poudre de coquilles d’oeufs pour récurer la vaisselle plus sale. Vous pouvez aussi fabriquer un tawashi en nylon, c’est pas mal pour nettoyer des surfaces délicates. Car ça attrape la poussière sans griffer.

Pour information, les tawashi s’utilisent à l’infini ou presque. Il suffit de les laver en machine et ils ressortent tout propre. Vous pouvez même les mettre au lave-vaisselle.

Sur le même sujet

Faites des économies : lancez-vous dans les éponges tawashi !

On n'est pas des pigeons