Regions

Des fresques d’Hergé peintes dans un ancien local scout à Ixelles sont désormais classées.

Ces dessins au pochoir découverts en 2007 dans un ancien local scout à Ixelles sont attribués à Hergé, le papa de Tintin.

© Belga/Serge de Faestraets

17 févr. 2022 à 15:17Temps de lecture2 min
Par Pierre Vandenbulcke

Un ancien local scout au sein de l’école Saint-Boniface à Ixelles vient d’être classé. Pourquoi ? Hé bien parce qu’il abrite des fresques attribuées à Hergé. Sont peints sur les murs au pochoir, des qui scouts qui montent à la corde, 35 chevaliers au galop, des Indiens d’Amérique, mais aussi une grande carte de Belgique. Ces dessins sont tombés dans l’oubli pendant des décennies avant que la commune n’y prête attention après avoir été alertée par un passionné. Elle a alors introduit une demande de classement qui aboutit aujourd’hui.

"C’est un énorme soulagement", nous confie Yves Rouyet, échevin ixellois en charge du patrimoine. "Ces fresques réalisées par Hergé il y a tout juste 100 étaient en grand danger jusqu’il y a quelques années. En fait ces dessins ont été réalisés par Hergé lorsqu’il était chez les scouts et puis ce local n’a jamais été entretenu. On y entreposait des outils, une cloison y a été construite. Et comme personne ne réalisait que les dessins sur les murs étaient réalisés sans doute par le plus célèbre auteur de bande dessinée au monde, hé bien même les enfants pouvaient gratter la peinture, dessiner sur les murs. Et donc le fait que la fresque soit reconnue comme monument classé, cela va la protéger davantage que ce qu’on a pu faire ces dernières années. Non seulement on ne peut plus y porter atteinte de quelque manière que ce soit. Mais en plus les monuments et sites vont pouvoir aider l’école Saint Boniface à mener des études pour restaurer la fresque parce qu’elle n’est pas en excellent état".

Rendre ces fresques accessibles au public

Avec ce classement, la commune espère que cette fresque sera davantage accessible au public. En 2019, pour les 100 ans de la troupe scoute, le local a été ouvert une journée. En 2020, les dessins étaient au programme des journées du patrimoine en mode Covid.

" Ces fresques constituent un témoignage rare des premières œuvres d’Hergé qui sont intimement liées au scoutisme. Les décors au pochoir étant de la main d’Hergé, leur intérêt historique dépasse l’histoire locale. Les Bruxellois et les fans d’Hergé sont nombreux à vouloir les voir et les admirer, Il permettra d’en assurer la protection optimale ainsi que la mise en valeur à l’avenir ", déclare Pascal Smet, Secrétaire d’État en charge du Patrimoine.

Un constat d’état et un descriptif des mesures de protection préventives des peintures murales ont été dressés par l’Institut royal du patrimoine artistique (IRPA) et transmis au propriétaire du bien pour qu’il puisse prendre les mesures de conservation élémentaires. Des travaux de consolidation et de fixation devaient être envisagés.

 

© Tous droits réservés

Sur le même sujet

L’appel des mouvements de jeunesse : Scouts cherchent désespérément terrains pour camps d’été

Info

Articles recommandés pour vous