RTBFPasser au contenu
Rechercher

Présidentielle en France

Des militants de Greenpeace s'introduisent sur le chantier d'un réacteur nucléaire en France

31 mars 2022 à 05:17Temps de lecture1 min
Par Belga
Sept militants de Greenpeace ont été arrêtés tôt jeudi après s'être introduits sur le chantier du réacteur nucléaire à eau pressurisée de la centrale de Flamanville, en Normandie dans le nord de la France, pour dénoncer "l'irresponsabilité" des candidats pro-nucléaires à l'élection présidentielle française, a annoncé à l'AFP une porte-parole de l'ONG sur place.

Depuis 05h30, une dizaine de militants, dont certains enchaînés, bloquaient par ailleurs l'accès des véhicules aux deux principales entrées du chantier, selon une journaliste de l'AFP sur place.

Sept autres sont parvenus à s'introduire sur le site et à déployer une banderole proclamant "Nucléaire: Macron irresponsable" près du réacteur en construction, avant d'être arrêtés, selon Cécile Génot, chargée de communication à Greenpeace France.

Sur le même sujet...

VEWS du 22/03/2022

On a suivi une action Greenpeace

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

Prolongation du nucléaire : le conseil des ministres avalise la prolongation de deux réacteurs au-delà de 2025

Politique

Articles recommandés pour vous