RTBFPasser au contenu
Rechercher

Belgique

Des musiciens de l'Orchestre national parleront des tensions avec leur direction sur scène

10 juin 2022 à 17:40Temps de lecture1 min
Par Belga, édité par Miguel Allo

Des musiciens de l'Orchestre national prendront la parole sur scène samedi soir à 20h00, en ouverture de leur concert au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles, pour attirer l'attention du public sur les pressions exercées par leur hiérarchie, a fait savoir vendredi le responsable syndical CSC Didier Gilquin.

Des tracts seront aussi distribués dans la salle. Les trois syndicats en front commun y énumèrent des points de discorde, dont les 3 procès sur les droits voisins perdus par la direction contre ses musiciens. Ils réclament de plus la démission du président du conseil d'administration et de l'Intendant et demandent à rencontrer l'autorité politique.

Pour rappel, la Cour de cassation a rejeté, le 29 avril dernier, le pourvoi de l'Orchestre national de Belgique contre une décision de la cour d'appel de Bruxelles. Cette dernière, confirmant une première décision judiciaire, avait ordonné en mai 2021 à l'Orchestre de cesser d'exploiter les enregistrements des concerts réalisés sans l'accord de ses musiciens. 

La CGSP Culture & Média, la CSC-ACV Transcom et le SLFP-VSOA ont affirmé, mardi, dans un communiqué, qu'outre ce litige au sujet des droits voisins, accordés aux personnes impliquées dans la création d'une œuvre, d'autres tensions sont palpables. 

"La situation sociale et organisationnelle à l'Orchestre national atteint un niveau intenable pour son personnel. Manquements à la loi-programme, non-respect du statut, des lois du travail et du bien-être, absence de règlement de travail et manquements administratifs récurrents, licenciements abusifs, négation de tout dialogue social et décisions arbitraires sans parler des fréquents recours au clientélisme, à la zizanie et au harcèlement, ont eu raison de la patience des musiciens", ont avancé les trois syndicats. Ils ont expliqué essayer depuis deux ans, en front commun, d'alerter la tutelle, mais leurs requêtes "sont restées lettres mortes".

Sur le même sujet

L’Orchestre national débouté concernant les droits voisins de ses musiciens

Belgique

Flashmob syndical pour sauver l'Orchestre national de Belgique du "naufrage"

Articles recommandés pour vous