RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions

Des pistes pour continuer à développer l'offre touristique à Louvain-la-Neuve

Louvain-la-Neuve a été désignée en 2017 comme constituant un des trois clusters touristiques du Brabant wallon, aux côtés de l'abbaye de Villers-la-Ville et du champ de bataille de Waterloo.
26 avr. 2022 à 13:29Temps de lecture2 min
Par Belga

La ministre wallonne du tourisme, Valérie De Bue, s'est rendue mardi matin à Louvain-la-Neuve. La ville universitaire a été désignée en 2017 comme constituant un des trois clusters touristiques du Brabant wallon, aux côtés de l'abbaye de Villers-la-Ville et du champ de bataille de Waterloo. La ministre De Bue a effectué une courte visite guidée de certains atouts de Louvain-la-Neuve, avant une réunion de travail avec le secteur MICE (tourisme d'affaires), des représentants de la ville d'Ottignies Louvain-la-Neuve et de l'Université catholique de Louvain (UCLouvain). Divers dossiers figuraient à l'ordre du jour comme le schéma directeur touristique pour Louvain-la-Neuve, la structuration du secteur MICE, la signalétique en ville ou encore la réouverture du café-boutique du Musée L.

L'élaboration d'un schéma directeur touristique fait partie de la volonté globale de structuration touristique de Louvain-la-Neuve: l'étude a permis d'analyser le positionnement du site, de cerner le public cible et les zones de chalandises. Des axes et des objectifs de développement ont également été définis, tout comme une ambition touristique globale et un programme d'actions.

La structuration du secteur MICE fait partie des projets essentiels, compte tenu de l'attractivité de Louvain-la-Neuve pour ce tourisme d'affaires avec la présence de l'Université, d'une offre d'hébergements dans la ville et en périphérie, et d'infrastructures (l'Aula Magna par exemple) pouvant accueillir des événements d'ampleur. 

La visite de la ministre permet au passage de réaffirmer la vocation touristique de Louvain-la-Neuve avec également de sérieux atouts comme le Musée L et le musée Hergé, de multiples lieux de culture (ferme du Biéreau, Théâtre Jean Vilar, complexe cinématographique?) ou encore un pôle sportif de haut niveau. 

La réouverture du café-boutique du Musée L a également été abordée lors de cette visite ministérielle, après la faillite de la SPRL qui gérait le lieu. Au travers de l'asbl Inesu Promo, l'UCLouvain - qui est associée à la Ville pour gérer l'Office du tourisme - compte reprendre le lieu en lui insufflant un nouveau dynamisme. Ce qui permettrait de prolonger l'expérience de visite du Musée L et d'améliorer encore l'attractivité du haut de la ville, après la récente rénovation de la place des Wallons.

Articles recommandés pour vous