Icône représentant un article video.

C'est pas fini

Des ratons laveurs téméraires inquiètent certains riverains : le billet d’humeur de Marianne Virlée

Des ratons laveurs téméraires

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Des ratons laveurs sont aperçus près des maisons, ils mangent la nourriture de son chat et font des dégâts.

Le raton laveur est une espèce venue d’Allemagne. Depuis plusieurs années, il n’est pas rare d’en croiser sur notre territoire. Sa présence a même augmenté au cours des dernières années. Au fil des ans, sa présence s’est accrue, surtout au sud du sillon Sambre et Meuse. Dans la région du Hainaut, sa présence reste rare. On estime qu’en Wallonie, il y a entre 50 et 70.000 ratons laveurs. La prolifération de cette espèce peut être problématique, notamment en raison de son impact sur la biodiversité.

Depuis plusieurs semaines à Sainte-Ode, des ratons laveurs font leur apparition. Ils mangent la nourriture pour chats, font du bruit la nuit, font peur aux poules et se promènent sur le toit des maisons. Pour les propriétaires d’animaux, il est conseillé de rentrer leur nourriture à l’intérieur des habitations durant la nuit pour éviter d’attirer les ratons laveurs. De la même façon, il est préférable de protéger sa poubelle, leur bloquer l’accès aux chatières.

Décryptage dans la séquence "Marianne Virlée râle près de chez vous" dans C’est pas fini sur VivaCité.

Sur le même sujet

Les trottoirs de Chatelet doivent être lavés à l’eau une fois par semaine : le billet d'humeur de Marianne Virlée

C'est pas fini

Un automobiliste écrase un chat et menace sa propriétaire avec un couteau : le billet d'humeur de Marianne Virlée

C'est pas fini

Articles recommandés pour vous