Regions Liège

"Des relations entre hommes sont contre nature", ce n’est pas de l’homophobie pénalement répréhensible

L’ex-échevin socialiste ansois, acquitté

© Tous droits réservés

Le tribunal correctionnel de Liège a acquitté, ce jeudi, l’ancien échevin ansois de l’égalité des chances, Henri Huygen, poursuivi pour incitation à la haine, envers un de ses collègues libéral du collège communal. Des propos homophobes, mais qui, selon le jugement, ne tombent pas sous le coup de la loi sur les discriminations, et relèvent d’une "opinion".

L’affaire a fait grand bruit, à l’époque, quelques semaines avant les dernières élections locales. L’homme a d’ailleurs, dans la foulée, été exclu de son parti, pour incompatibilité de valeurs, sans toutefois démissionner immédiatement de son mandat.

L’incident s’est produit au cours d’une réception de fin d’été, en public donc, après quelques échanges de blagues salaces sur le taux de pénétration des politiciens. Les témoins n’ont pas toujours été très précis dans leurs dépositions. Le juge considère que ce qui a été incontestablement dit peut certes heurter, choquer, blesser, mais que le prévenu n’a pas provoqué de violence ou suggéré de ségrégation. De telles déclarations, selon ce magistrat, relèvent de la liberté d’expression. Dans une première réaction, à chaud, l'intéressé affiche sa satisfaction, sans toutefois solliciter sa réintégration au sein du PS. 

Sur le même sujet...

Archives : JT du 24/08/2018

Démission de Henri Huygen

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous