Sciences et Techno

Des scientifiques belges étudieront l'impact du changement climatique en Arctique

Image d'illustration

© Belgaimage

Des géoscientifiques belges embarqueront en 2023 pour la première expédition en Arctique à bord du nouveau navire de recherche Belgica. Ils étudieront l'impact du changement climatique sur la mer, précise jeudi Kelle Moreau, de l'Institut royal des sciences naturelles de Belgique (IRSN), lors d'une visite du bateau à Zeebrugge, en présence entre autres du secrétaire d'Etat à la politique scientifique Thomas Dermine (PS).

Le nouveau navire est équipé d'un système de renforcement contre les glaces. "Ce nouvel équipement nous permettra non seulement de poursuivre les activités du précédent Belgica mais aussi de lancer de nouvelles recherches", ajoute Kelle Moreau. 

Nous documenterons l'impact de la fonte de l'eau douce des calottes de glace sur l'eau de mer

Une première expédition est prévue en 2023 dans les eaux du Groenland. "Nous documenterons l'impact de la fonte de l'eau douce des calottes de glace sur l'eau de mer.

Le nouvel équipement du Belgica permettra aussi de prélever des échantillons jusqu'à une profondeur de 5000 mètres. Avant cela, en 2022, le navire sera actif dans les eaux anglaises, irlandaises, espagnoles, portugaises et italiennes.

"Des travaux seront menés sur l'impact du changement climatique sur la faune et la flore en mer et sur les microplastiques. Les équipes procéderont aussi à des recherches au sol. Avec les nouveaux équipements à bord du Belgica, nous figurons parmi les meilleurs d'Europe", estime Thomas Dermine.

Sur le même sujet

Dans l'Arctique, la difficile quête d'un tourisme durable

Voyages

Articles recommandés pour vous