RTBFPasser au contenu
Rechercher

Dernières découvertes

Des scientifiques découvrent tout un écosystème caché sous l’Antarctique

09 juin 2022 à 13:40Temps de lecture1 min
Par Chloé Rosier

Une équipe de chercheurs néo-zélandais a découvert un monde grouillant de vie sous 500 mètres de glace en menant une étude sur l’impact du réchauffement climatique.

Sous la banquise de Ross, en Antarctique, en forant dans la glace, les caméras ont repéré de minuscules organismes appelés amphipodes qui appartiennent à la même famille que les crabes et les homards. Craig Stevens, chercheur à l’Institut national de l’eau et de l’atmosphère (Niwa), a expliqué au Mirror : "Pendant un moment, nous avons pensé que quelque chose n’allait pas avec l’appareil photo, mais lorsque la mise au point s’est améliorée, nous avons remarqué un essaim d’arthropodes d’environ 5 mm".

La quantité d’amphipodes visibles sur la caméra et autour des instruments de mesures suggérait qu’il y avait tout un écosystème en bas, pas seulement quelques organismes perdus. Une belle découverte, faite presque en même temps qu’une autre bien moins réjouissante : des microplastiques ont été trouvés dans de la neige fraîchement tombée sur le continent.

Après la découverte de ces arthropodes, les scientifiques ont laissé des instruments dans la rivière afin d’étudier leurs comportements. "Pouvoir observer et analyser cette rivière, c’était comme être le premier à entrer dans un monde caché", a déclaré Huw Horgan, de l’Université Te Herenga Waka Victoria de Wellington.

Ils ont pu observer un changement lors de l’explosion massive du volcan tongien Hunga Tonga-Hunga Ha’apai, qui a eu lieu à des milliers de kilomètres de là. Le tsunami formé par cette éruption a eu un impact jusque sous la glace de l’Antarctique, l’occasion pour les scientifiques de rappeler que tout est connecté sur Terre : "Nous sommes ici, dans un coin oublié du monde, voyant les influences en temps réel d’événements qui se sont sentis à des mondes lointains. C’était assez remarquable", conclu Craig Stevens.

Sur le même sujet

L'Arctique s'est réchauffé quatre fois plus vite que le reste du monde, bien plus rapidement que prévu

Climat

Articles recommandés pour vous